Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Allergologie et pneumologie : Un champ d’étude passionnant en Afrique - 21/12/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les spécialistes sont formels : les maladies pneumologiques continuent de faire des ravages au Sénégal, que ce soit chez l’adulte ou chez l’enfant. Mais, l’allergologie est une spécialité naissante en Afrique où les variantes étiologiques et symptomatiques par rapport à ce qui est connu en Occident sont un champ d’études passionnant. Après le succès des premiers entretiens d’allergologie et de pneumologie de l’Hôpital Principal de Dakar, la structure vient d’organiser la deuxième édition.

Il revenait d’abord au médecin général Francis Klotz, directeur de l’Hôpital Principal de Dakar de souhaiter la bienvenue aux participants venus assister à l’évènement. Cette année, les entretiens d’allergologie et de pneumologie ont enregistré la participation des éminents professeurs Claude Ponvert et Alain Didier du Chu de Toulouse (sud-ouest de la France). Ils sont venus se joindre aux professeurs Pierre Scheinmann et Jacques Deblic du Chu Necker enfants malades de Paris.

Dans sa communication, le professeur Alain Didier s’est évertué à démontrer la forte association entre rhinite et asthme sur le plan épidémiologique en ce que la rhinite est considérée comme un facteur de risque d’asthme. En fin de compte, le professeur Didier soutient qu’il existe un lien étroit entre atteinte des voies aériennes supérieures et inférieures. Ce lien n’est pas limité à l’asthme et à la rhinite allergique. Une prise en charge globale de l’inflammation des voies aériennes intégrant l’atteinte Orl permet chez l’asthmatique de réduire l’instabilité de la maladie.

Pour sa part, le Professeur Pierre Scheinmmann du service de pneumologie, allergologie pédiatrique du Chu Necker enfants malades est intervenu sur la question cruciale de la prise en charge de l’asthme chez l’enfant qui nécessite, selon lui, un traitement de fond. Le choix du traitement de fond est basé sur l’évaluation de la sévérité de l’asthme en recherchant systématiquement la dose minimale efficace de corticoïde inhalée. Aux thérapeutiques médicamenteuses s’associent des mesures de contrôle de l’environnement et des facteurs déclenchant des crises.

M. L. DIATTA

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !