Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme : Des actions soutenues à Foundiougne - 27/02/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La croisade contre le paludisme est une action soutenue au niveau du district sanitaire de Foundiougne où le paludisme constitue près de 58 % des motifs de consultations. Les autorités sanitaires mènent des activités de sensibilisation surtout pour mieux inciter les populations à utiliser les moustiquaires imprégnées.
Au cours d’un entretien, Dr Diambogne Ndour, médecin-chef du district sanitaire de Foundiougne, a révélé que dans cette zone, le paludisme constitue près de 58 % des motifs de consultations.

Et par rapport à la lutte, le district sanitaire a initié des actions de sensibilisation avec les relais et aussi la vente de moustiquaires imprégnées à moindre prix à la cible. « Les moustiquaires ont été subventionnées par le district pour améliorer l’accessibilité aux femmes enceintes et aux enfants âgés de 0 à 5 ans », a-t-elle indiqué.

Dans la même lancée, Dr Ndour a souligné que le Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp) a financé, au cours du dernier trimestre 2005, les activités communautaires de sensibilisation sur la maladie et aussi la distribution à base communautaire de moustiquaires imprégnées. Après avoir rappelé que le district a eu un financement trimestriel, Dr Ndour a fait noter que la structure a effectué une contractualisation avec les organisations communautaires de base à savoir les groupements de femmes, l’association des relais polyvalents. Selon elle, ces organisations, en collaboration avec le district, ont effectué des séances de causeries, des visites à domicile, et ont organisé un week-end de mobilisation sociale sur le paludisme, en plus de la vente de moustiquaires imprégnées. En somme, le district a reçu 1500 moustiquaires imprégnées du Pnlp. Et elles ont été distribuées par les relais et les groupements de femmes. « Ce sont des actions qui ont connu des succès. Les 2/3 des moustiquaires ont été vendus à la cible vulnérable, notamment les femmes enceintes et les enfants de 0 à 5 ans à raison de 1000 FCfa l’unité pour leur faciliter l’accessibilité. La moustiquaire est revenue aux autres à 2000 FCfa », a souligné Dr Ndour.
Selon notre interlocutrice, il y a un fort engouement de la population pour les moustiquaires, mais également pour les activités de sensibilisation que les relais et les groupements de femmes ont eu à mener dans le cadre de la sensibilisation. Le médecin-chef a tenu à remercier le Pnlp pour le choix du district sanitaire de Foundiougne. « Ce sont des activités qui entrent dans le cadre de la sensibilisation. Et elles nous permettent de lutter contre le paludisme et aussi de réduire la fréquence de la maladie au niveau du district de Foundiougne qui compte 10 postes de santé dont les 5 sont situés dans les îles.

Oumar Ngatty Ba

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !