Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Bilharziose : La maladie sévit toujours au Sénégal, selon un chercheur - 24/05/2006 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La bilharziose urinaire constitue un problème majeur de santé publique au Sénégal, a indiqué ce mardi à Dakar, le Dr Daouda Ndiaye, enseignant-chercheur à la Faculté de médecine et de pharmacie de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Selon le Dr Ndiaye qui intervenait en marge du Congrès international de parasitologie (qui se tient du 22 au 26 mai à Dakar), après le paludisme, la bilharziose urinaire est la deuxième cause des consultation hospitalière au Sénégal, et se retrouve notamment dans les régions de la vallée du Fleuve Sénégal, à Tambacounda, Saint-Louis et à Matam entre autres.
"Dans ces zones, pratiquement un enfant sur trois souffre de bilharziose, aussi bien la bilharziose intestinale que celle urinaire. Cette forme de bilharziose est d'ailleurs responsable d'une morbidité élevée dans différentes zones du Sénégal, et est liée aussi à la situation socioéconomique défavorable dans ces parties du pays", a expliqué à la PANA, le Dr Ndiaye, qui se fonde sur les résultats d'une étude menée dans la vallée du fleuve Sénégal au Nord du pays, de novembre 2002 à janvier 2003.

L'enquête qui s'était déroulée dans les régions de Saint-Louis, Matam au nord et Tambacounda à l'Est avait pour objectif de déterminer la prévalence de la bilharziose urinaire en milieu scolaire dans ces zones du pays.
Elle a concerné 2.245 élèves de 63 écoles, des trois régions, sur un effectif global de 30.000 élèves.
Parmi les cas examinés, 364 cas de bilharziose urinaire ont été confirmés, soit un taux de prévalence de 16 pour cent, avec 181 cas sur un effectif de 768 élèves à Tambacounda (soit un taux de 24 pour cent), 13 pour cent à Matam sur un total de 297 élèves et 12 pour cent à Saint-Louis pour une population de 1180 élèves.
"Cette étude montre un fort taux de prévalence de la bilharziose urinaire en milieu scolaire dans ces localités à performances scalaires faibles", a indiqué le Dr Ndiaye, devant l'assistance composée de chercheurs, de médecins et de protistologues de langue française.
"Même si des luttes ont été entreprises depuis longtemps au niveau de ces régions par le Programme national de lutte contre la bilharziose, le problème demeure", a-t-il poursuivi, estimant que seule "l'éducation pour la santé" peut aider à l'éradication de cette pathologie.
"La lutte basée sur l'élimination des mollusques avec l'épandage de produits chimiques est très coûteuse et reste impossible au niveau national", a dit le chercheur, pour qui les conférences, séminaires et autres opérations de médiatisation n'ont pu venir à bout du problème, car "les gens continuent d'aller se baigner dans les mares et marigots contaminés".

"L'autre problème, c'est qu'en général, les populations dans ces zones n'ont pas tout le temps accès à l'eau potable pour l'utilisation domestique, le lavage, etc., elles sont obligées d'aller en contact avec ces eaux souillées", explique Dr Ndiaye, ajoutant que dans les régions de l'étude, tous les élèves touchés par la bilharziose ont été soumis à un traitement.
"Pour les zones où on a obtenu une prévalence de plus de 25 pour cent, l'ensemble des élèves ont fait l'objet d'un traitement. Six mois après, nous sommes retournés dans ces zones et nous nous sommes rendus compte que le taux a baissé. Mais on ne sait pas exactement la situation en 2006", a-t-il assuré.

Le Congrès international de parasitologie de Dakar, qui se tient parallèlement au 44ème Colloque du Groupement des protistologues de langues française, aborde plusieurs questions de la recherche médicale concernant des maladies parasitaires et les avancées scientifiques obtenues pour leur traitement et leur éradication.

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !