Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Des acariens sous la peau - 15/06/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Ils sont minuscules et invisibles à l’œil nu. Ils s’accrochent aux vêtements, aux draps, au linge de maison ! Ce sont bien sûr, les acariens. Si certains d’entre eux entraînent des allergies, d’autres peuvent provoquer des maladies de peau.

C’est le cas de la sous-espèce du Sarcopte, qui est responsable de la gale. La gale ? Une maladie qui provoque des démangeaisons localisées, ce que les médecins appellent des prurits. Celles-ci sont particulièrement intenses pendant la nuit. Elles s’expliquent par la présence d’acariens sous la couche cornée de la peau. Les femelles scarcoptes y creusent en effet de petits tunnels, appelés sillons, pour y pondre leurs œufs.
Comme le précise le Pr Adama Traoré, dermatologue à Ouagadougou (Burkina Faso), " ce prurit s’accompagne de boutons ". Mais si la personne est propre, de tels boutons sont difficiles à voir. En revanche, la localisation du prurit est caractéristique de la gale. " Le prurit se localise essentiellement dans les espaces interdigitaux, au niveau des genoux, des coudes, des fesses et des organes génitaux ".

Pour que les boutons ne s’infectent pas et que la gale s’en aille, il faut donc veiller à rester propre. Et surtout ne pas se gratter. Ensuite comme le rappelle le Pr Traoré, "le traitement consiste à appliquer des produits anti-scabiens sur tout le corps pour détruire le parasite au niveau de la partie superficielle de la peau. Il est nécessaire aussi de désinfecter les lits, les vêtements". Vous êtes prêts ? La guerre aux acariens peut commencer !

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !