Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Généralisation des médicaments antirétroviraux - 19/07/2006 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Six mois d approvisionnement pour les régions.

Le Sénégal est entré désormais dans une autre phase active pour la généralisation des Anti-rétroviraux et la prise en charge des malades du Sida. Une manière pour un pays-pilote dans la lutte contre le Vih/Sida en Afrique de se rapprocher de plus en plus des recommandations de l’Oms sur l’accès universel aux Arv d’ici 2011. D’où le choix opéré sur la Pharmacie régionale d’approvisionnement (Pra) de Kaolack pour le lancement officiel de la Décentralisation des Anti-rétroviraux au Sénégal. Et au bout du compte, une dotation de six mois d’Arv pour la région médicale comme pour toutes les autres régions.

Kaolack, chef-lieu de région du bassin arachide, a abrité avant-hier le lancement officiel de la décentralisation de l’approvisionnement des Anti rétro-viraux (Arv) au Sénégal. Organisé par le ministère de la Santé et de la prévention médicale, la Division Ist/Sida et la Pharmacie nationale d’approvisionnement (Pna), le lancement a sonné la grande mobilisation des populations et des partenaires de développement, en présence du ministre du tutelle Abdou Fall, pour la réussite de la politique de généralisation des médicaments en direction des populations malades situées dans les zones les plus reculées du pays.

D’emblée, le Dr Ibra Ndoye, secrétaire exécutif du Comité national de lutte contre le sida (Cnls), a soutenu qu’aujourd’hui 40.000 sénégalais connaissent de fait leur statut sérologique au niveau national. Il a en outre profité de l’occasion pour révéler le plan stratégique d’activités 2007-2011 de sa structure prévu pour atteindre 550.000 cas de dépistage. Un objectif centré sur les priorités de l’Oms en 2011 en vue d’améliorer les offres nationales de santé relatives au Vih/Sida et d’augmenter le nombre de dépistages effectués. Dans cette optique, le responsable du Cnls a appelé les populations locales, précisément les jeunes à se faire dépister et à avoir des comportements responsables face à la pandémie.

Pour sa part, Abdou Fall, ministre de la Santé et de la prévention médicale a rappelé dans son intervention que le Sénégal s’est toujours distingué dans la lutte contre le Vih/Sida. Et le plénipotentiaire d’ajouter dans cet ordre d’idées que « dès l’apparition des premiers cas de sida au Sénégal en 1986, une réponse multi-sectorielle centrée sur l’éducation, la prévention, la sensibilisation et la prise en charge a été mise en œuvre ». A sa suite, le traitement par les Arv a été lancé depuis 1998.

En poursuivant, Abdou Fall a affirmé qu’« en dépit de la décentralisation progressive de la thérapie par les Arv depuis 2001 dans les régions avec Kaolack en première ligne, les stocks d’Anti-rétroviraux restaient à Dakar et les régions étaient obligées de se déplacer jusqu’à l’hôpital Fann de Dakar pour s’approvisionner en médicaments». Or, selon toujours le plénipotentiaire, le budget destiné à l’achat des médicaments augmente chaque année pour atteindre aujourd’hui près d’1 milliard 500 millions de francs Cfa destinés à mettre presque 5000 malades sous Arv. Le traitement des malades du Sida rendu gratuit par les Autorités coûtait auparavant 600.000 F.Cfa par mois pour chaque malade. Toute prise en charge qui était difficile pour les Pvvih souvent en état de précarité économique.

Tout en reconnaissant pour ainsi dire les efforts du gouvernement dans la lutte contre le Vih/Sida, le ministre a fait remarquer qu’un stockage d’anti-rétroviraux représentant une consommation de six mois et d’une valeur de 30 millions de Fcfa est désormais disponible dans la pharmacie régionale d’approvisionnement de Kaolack. Toutes choses magnifiées à sa juste valeur par le directeur de la Pharmacie nationale d’approvisionnement Papa Birama Ndiaye qui a lui axé son intervention sur le retour au circuit traditionnel emprunté pour la distribution, lequel va permettre de rapprocher davantage le malade de ses médicaments et de renforcer la démocratisation de l’accès aux soins pour tous les malades. Il a en outre révélé que des ateliers de formation en direction des gestionnaires de stocks ont été tenus pour la quête des performances dans la gestion des médicaments.

Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !