Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Cancer chez les enfants au Sénégal : 700 cas enregistrés chaque année et 20 % traités - 03/02/2009 - Le soleil - Sénégal

« Les enfants d’aujourd’hui et le monde de demain », tel est le thème de la Journée mondiale de la lutte contre le cancer célébrée ce 4 février. Au Sénégal, 700 cas de cancer sont enregistrés chaque année chez les enfants dont seuls 20 % sont pris en charge à l’Unité d’oncologie pédiatrique du service de pédiatrie de l’Hôpital Aristide Le Dantec.

Lire l'article


Evaluation du plan national de développement sanitaire : Les mauvais points du Sénégal pour l’atteinte des OMD - 29/01/2009 - Le quotidien - Sénégal

La revue des différentes activités de la phase II du Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) a été faite mardi et mercredi derniers. L’occasion pour des spécialistes de compter les mauvais points du Sénégal par rapport aux objectifs fixés pour 2015. Le Sénégal a très peu de chance de franchir la ligne d’arrivée. Le Sénégal a élaboré le Plan national de développement sanitaire et social (Pnds) en 1997 pour la période 1998-2007, afin de concrétiser la politique du gouvernement d’alors en matière de Santé. Un plan dont les priorités ont été prises en charge par le Programme de développement intégré de la santé (Pdis) pour la période 1998-2002 pour la réduction de la mortalité maternelle, infanto-juvénile et la maîtrise de la fécondité.

Lire l'article


Lutte contre le cancer : La vie saine de l’enfance, le meilleur moyen de prévention - 31/01/2009 - Sud Quotidien - Sénégal

La journée mondiale du Cancer sera célébrée lundi prochain. Cette année, le thème retenu c’est « la prévention du cancer par un mode de vie saine de l’enfance ». Il s’agit, à travers ce thème de mieux porter à l’attention du public la problématique de cette grave maladie qui est en train de décimer de milliers de vies humaines à travers le monde. A Dakar, le sujet sera débattu au service national d’éducation et d’information pour la Santé.

Lire l'article


Gratuité des césariennes et plan « Sésame » : L’Etat s’engage à améliorer l’allocation des ressources - 29/01/2009 - Le soleil - Sénégal

L’Etat du Sénégal s’engage à améliorer l’allocation des ressources pour une bonne prise en charge sanitaire des personnes démunies en général, les personnes âgées et les femmes devant subir des césariennes pendant l’accouchement en particulier. Le ministre de la Santé et de la Prévention, le Dr Safiétou Thiam, a révélé mardi dernier à Dakar que l’Etat continuera d’améliorer l’allocation des ressources en faveur des plus démunis. Il s’agit de la gratuité des césariennes et du plan « Sésame » pour les personnes âgées.

Lire l'article


Accès aux services de santé : Les nombreux dysfonctionnements relevés par les bailleurs de fonds - 28/01/2009 - Walfadjri - Sénégal

Le Sénégal a déployé des efforts considérables pour améliorer la santé de la population par des programmes massifs de prévention contre les maladies et de planification familiale. Malgré tout, les indicateurs restent alarmants, ainsi que l’ont constaté les bailleurs de fonds par la voix de Suzanne Maïga Konté. Bien que l’Etat continue de supporter l’essentiel des dépenses pour la prise en charge des couches vulnérables, la santé au Sénégal présente encore des indicateurs alarmants. Le constat est du ministre de la Santé, Mme Safiétou Thiam, qui présidait hier la cérémonie d’ouverture de la réunion annuelle conjointe 2009 portant sur ’Les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) dans le domaine de la santé : Où en sommes-nous ? Quelles sont les perspectives ?’. Et elle a donné l’exemple du taux de mortalité maternelle d’environ 200 pour 100 000 naissances vivantes et le taux de mortalité infantile de 40 pour 1 000.

Lire l'article


Renforcement - Compétences des formateurs des infirmiers et sage-femmes : Pour un personnel soi - 26/01/2009 - Le quotidien - Sénégal

La formation d’infirmiers et de sages-femmes est primordiale pour la stabilité familiale et constitue un des piliers de base du développement d’un pays. C’est la conviction du Japon qui a financé, à travers son Projet pays-tiers, un séminaire sous-régional, du 19 janvier au 6 février 2009, sur le renforcement des compétences des enseignants des écoles d’infirmières et de sages-femmes des pays francophones de la Cedeao.

Lire l'article


Sédhiou - Accès aux soins de Manconoba étrenne sa case de santé et demande une ambulance médicalisée - 27/01/2009 - Le quotidien - Sénégal

Avec l’érection d’une case de santé financée par l’Usaid à hauteur de 6 millions, les populations du village de Manconoba ont vu un pan de leur mur de lamentation s’écrouler. Une ambulance médicalisée reste une des doléances les plus pressantes.

Lire l'article


District sanitaire de Thies : Un service d’assistance médicale d’urgence en gestation - 27/01/2009 - Le soleil - Sénégal

Le district sanitaire de Thiès, qui compte 29 postes de Santé et trois autres en construction, est confronté au problème lancinant de la mortalité maternelle et infantile dont un nombre important est dû à l’absence de conditions complètes d’une bonne référence en cas d’urgence. L’enclavement de certains quartiers, l’éloignement où les heures creuses durant lesquelles les patientes doivent être évacuées, soit au centre de Santé soit dans les hôpitaux de la ville de Thiès, contribuent au relèvement du taux de moralité maternelle et infantile.

Lire l'article


Prise en charge de la drépanocytose : Les tests de la greffe de moelle concluants - 23/01/2009 - Le soleil - Sénégal

Des pistes sont en train d’être explorées par les chercheurs pour guérir de façon définitive la drépanocytose. L’une des méthodes préconisées est la greffe de moelle. L’autre axe de la recherche consiste à remplacer l’organe responsable de la fabrication de l’organe de production de l’hémoglobine anormale qui est au centre de la drépanocytose. Cette méthode quoique coûteuse a eu des résultats satisfaisants après expérimentation sur 300 personnes, même si des chercheurs sénégalais estiment qu’elle n’a pas d’avenir dans des pays sous-développés comme le nôtre.

Lire l'article


Service neurologie du CHU de FANN : L’épilepsie, deuxième motif de consultations - 22/01/2009 - Le soleil - Sénégal

Au service Neurologie de l’hôpital de Fann, l’épilepsie est le deuxième motif de consultations après les maux de tête. Pour faire face à cette pathologie chronique qui gagne de plus en plus de terrain, les spécialistes en Neurologie, qui sont en nombre insuffisant, ont plaidé pour la décentralisation du traitement et de la prise en charge de l’épilepsie. « Actuellement, l’épilepsie constitue le deuxième motif de consultations au service Neurologie de Fann, après les maux de tête. C’est un problème de santé publique ». Ces propos sont du Pr. Mouhamadou Mansour Ndiaye, chef du service Neurologie du Chu de Fann. Il s’exprimait lors de l’Assemblée générale de la Ligue sénégalaise contre l’épilepsie tenue le week-end dernier à l’Ecole nationale de développement sanitaire et social (ENDSS).

Lire l'article


Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !