Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars/Avril 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Penda Ndiaye Gassama, sage-femme a gaspard Kamara : « la mortalité maternelle et néo-infantile est très élevée dans les coins les plus reculés... » - 05/05/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

Elles sont des milliers de femmes qui travaillent à une meilleure prise en charge médicale de leurs sœurs et à réduire la mortalité maternelle et néo natale. Elles sont toujours partout, même dans les coins les plus reculés du pays. Ces « donneuses de vie », plus communément appelées « sages-femmes », seront célébrées aujourd’hui à l’Université Cheikh Anta Diop, samedi 05 mai, en cette journée internationale qui leur est dédiée. Le thème retenu est : « A l’équité pour des services de qualité et les soins obstétricaux et néonataux ». A noter que 14 sages-femmes désignées comme des modèles dans leurs régions seront primées. En prélude à cette journée, Sud Quotidien s’est entretenu avec Penda Ndiaye Gassama, maitresse sage-femme du district centre de Gaspard Kamara.

Lire l'article


Docteur Khady THIAM, pneumologue à l’hôpital Fann « les crises d’asthme peuvent être évitées » - 09/05/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

De la naissance à l’âge de 80 ans, l’asthme peut survenir à tout moment dans la vie d’une personne. Et, 80% des asthmatiques présentent un asthme lié à une allergie, même si toutes les personnes qui ont une allergie ne sont pas asthmatiques. C’est le Docteur Khady Thiam, pneumologue a l’hôpital Fann, qui apporte ainsi des éclairages par rapport à cette maladie grave que les populations ont tendance à banaliser. Tout en déclinant la conduite à tenir face à une personne qui fait une crise d’asthme, elle précise que ces crises peuvent être évitées.

Lire l'article


Prise en charge des maladies non transmissibles : l’asthme, une maladie grave mais... banalisée - 09/05/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

Elles sont très nombreuses, les personnes qui souffrent de l’asthme au Sénégal. Toutes les couches de la société sont concernées par la maladie, du nouveau-né à l’adulte. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), c’est la maladie chronique « la plus courante chez l'enfant » et elle « sévit dans tous les pays ». C’est pourquoi, la Direction de la lutte contre les maladies non transmissibles entend mettre le focus sur la sensibilisation afin d’éviter les facteurs aggravant de cette pathologie grave qui devrait être prise au sérieux, mais hélas banalisée, pendant la Journée internationale de l’asthme qui est célébrée ce mardi 8 mai.

Lire l'article


Transmission du paludisme en Afrique subsaharienne : la transfusion sanguine, une autre cause - 18/04/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

Selon Multilateral Initiative on Malaria (MIM), une nouvelle étude fait état d’un risque élevé de transmission du paludisme par transfusion sanguine en Afrique subsaharienne, lit-on dans un communiqué en date du lundi 17 avril dernier. Des études supplémentaires menées en Guinée équatoriale ont conclu que les technologies de dépistage utilisées couramment dans la région ne peuvent pas détecter les parasites présents dans la plupart des réserves de sang contaminées.

Lire l'article


Lutte contre les épidémies : un manuel de riposte pour les laboratoires régionaux - 20/04/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) a organisé hier, jeudi 19 avril, un atelier d’élaboration du manuel des procédures du réseau régional des laboratoires des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). Il s’agit d’apporter une réponse harmonisée et régionale pour la prise en charge correcte des épidémies.

Lire l'article


Lutte contre la malnutrition - Le projet Kawolor veut toucher 1.500000 personnes dans 129 communes - 24/04/2018 - Agence Presse Sénégalaise - Sénégal

Fatick, 24 avr (APS) - Le projet Kawolor, une nouvelle initiative du programme Feed the future (nourrir l’avenir) compte mener d’ici 5 ans des actions préventives contre la malnutrition à travers 129 communes bénéficiaires pour toucher 1.500000 personnes, a appris l’APS, mardi. L’initiative est entièrement financée par l’Agence américaine pour le développement international (USAID).

Lire l'article


Paludisme : 88% de la charge de morbidité repose sur 5 régions (coordonnateur) - 24/04/2018 - Agence Presse Sénégalaise - Sénégal

Dakar, 24 avr (APS) - La charge de morbidité palustre repose au Sénégal sur "essentiellement" cinq régions qui enregistrent 88% des cas confirmés de paludisme a dit, mardi à Dakar, le coordonnateur du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), docteur Doudou Sène. "Plus de 80% de la charge de morbidité repose sur les régions de Kolda, Tambacounda, Kédougou, Kaolack et Diourbel, soit 348 712 sur 395 706 cas de paludisme confirmé, 63% des cas graves et 72% des décès dus au paludisme, soit 207 sur 284 décès" a-t-il notamment précisé.

Lire l'article


Le Sénégal 5ème pays dans la lutte contre le paludisme (Macky Sall) - 15/04/2018 - Agence Presse Sénégalaise - Sénégal

Diamniadio — Les résultats encourageants obtenus dans la lutte contre le paludisme, confèrent au Sénégal sa place parmi les 5 pays les plus avancés en matière de lutte contre le paludisme, a souligné dimanche le Chef de l'Etat Macky Sall.

Lire l'article


Docteur Maouly Fall, chef du service neurologie du centre hospitalier de Pikine : « il n’y a pas de traitement curatif pour la maladie de parkinson » - 12/04/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

L’hypertonie, le tremblement et l’akinésie, avec le sujet qui développe des mouvements rares et lents. Ce sont là trois signes qui caractérisent la maladie de Parkinson. A l’occasion de la Journée internationale de la maladie de Parkinson célébrée, hier mercredi 11 avril, l’invité de l’édition de midi du Sud Fm Sen Radio, docteur Maouly Fall, chef du service neurologie du Centre hospitalier national de Pikine a relevé que jusqu’à nos jours il n’y pas de traitement curatif, mais plutôt des thérapies symptomatiques pour cette maladie qui évolue certes lentement, mais inexorablement vers la rareté voire même l’abolition des mouvements.

Lire l'article


Parkinson, une maladie encore ignorée des sénégalais - 12/04/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

Au Sénégal, la maladie de Parkinson dont la journée mondiale a été célébrée hier, mercredi, en toute confidentialité, reste méconnue des populations. Elle touche principalement les personnes du 3ème âge. Méconnue des populations, la maladie de Parkinson est bien présente au Sénégal. Ce sont principalement les personnes du 3ème âge qui en souffrent. Au centre de santé Gaspard Camara, le personnel soignant relève qu’il « Il y a peu de cas de Parkinson qui se présentent dans ce centre ».

Lire l'article


Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !