Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

A Fatick, la situation nutritionnelle est « acceptable » - 23/10/2018 - Agence Presse Sénégalaise - Sénégal

Fatick - La situation nutritionnelle de la région de Fatick est "acceptable et maitrisée", a assuré mardi le responsable zone (Fatick, Kaolack, Kaffrine) de la Cellule de lutte contre la malnutrition (CLM), Alioune Badara Fall. "Au niveau de la région de Fatick, nous pouvons dire que nous avons une situation nutritionnelle acceptable et maitrisée", a-t-il notamment lors d'un CRD consacré au suivi des activités du Programme de renforcement de la nutrition (PRN) dans la région.

Lire l'article


Traitement du cancer du sein : AS2C prône la gratuité des médicaments - 10/10/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

La campagne Octobre Rose se poursuit. Après Rufisque, c'est au tour de Dakar d'accueillir une activité de sensibilisation et de partage avec les malades et accompagnants des personnes vivant avec le cancer du sein. Un moment choisi par la présidente de l'association sénégalaise contre le cancer (As2c), Mame Diarra Kébé, pour faire le plaidoyer pour la gratuité des médicaments.

Lire l'article


Paludisme : 84% des ménages possèdent une moustiquaire - 11/10/2018 - lejecos - Sénégal

Au Sénégal, 84 % des ménages possèdent au moins une moustiquaire imprégnée d'insecticide (MII). Avec l'exception de Dakar (67 %) toutes les régions présentent une possession de MII supérieure à 85% de ménages.

Lire l'article


1 500 nouveaux cas de cancer du sein par an et 1 000 du col de l'utérus : Le mal prend ses aises - 12/10/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

En l'absence de données fiables pour venir à bout de cette maladie qui devient désormais un problème de santé publique, la situation du cancer fait l'objet de débats au Sénégal. Alors que le Sénégal enregistre 1 500 nouveaux cas de cancer du sein et 1 000 du col de l'utérus, chaque année, selon la Ligue sénégalaise de lutte contre le Cancer (Lisca), l'Etat du Sénégal traîne les pieds pour la mise en œuvre du plan national anticancéreux.

Lire l'article


Dr Souleymane Loucar, psychiatre et responsable du service psychiatrique de l’hôpital régional de Louga : « au Sénégal, on est a un psychiatre pour 100.000 habitants, voire plus » - 11/10/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

Avec un ratio d’un psychiatre pour 100.000 habitants, voire plus, le Sénégal est encore très loin de l’objectif « un psychiatre pour 10.000 habitants » fixé par l’OMS en matière de prise en charge des victimes de troubles mentaux. Or, on ne peut prétendre à une bonne santé sans une bonne santé mentale car celle-ci est le bien-être au complet.

Lire l'article


Pr Mamadou Diop, directeur de l’institut Joliot-Curie de lutte contre le cancer : « l’état doit subventionner, de manière substantielle, certains médicaments » - 13/10/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

Le directeur de l’institut Joliot-Curie du cancer de l’hôpital Le Dantec accepte de faire un diagnostic, sans complaisance, de la situation inquiétante du cancer au Sénégal. En plus d’exprimer son souhait de voir sortir de terre le Centre national d’oncologie à Diamniadio pour régler la question infrastructurelle, le développement des ressources humaines par des bourses de spécialisation (infirmiers en chimiothérapie, des techniciens en radio, des ingénieurs de maintenance, des spécialisations classiques en chirurgie, en pathologie et chimiothérapie et des psycho-oncologues, le Pr Mamadou Diop, directeur de l’institut Juliot-Curie, invite l’Etat du Sénégal à subventionner, de manière substantielle, certains médicaments.

Lire l'article


Résurgence de la dengue au Sénégal : maladie traumatisante, épidémie de force 4 ! - 15/10/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

La dengue inquiète les populations dans plusieurs localités du Sénégal. Depuis quelques temps, elle a fait son apparition dans la région de Fatick avec trois cas. Présentement, au moins 23 cas de dengue ont été confirmés dans cette même région de Fatick (centre), suite à des tests sur 487 cas suspects, a révélé le médecin-chef de la commune, Mamadou Sarr en début de ce mois d’octobre. Une situation préoccupante pour le Sénégal. Retour sur cette maladie devenue petit à petit familière aux Sénégalais qui en sont à la quatrième apparition de l’épidémie.

Lire l'article


Croisade contre le cancer du sein dans le pays : 7800 nouveaux cas par an, pour 75% de taux de morbidité - 05/10/2018 - Sud Quotidien - Sénégal

Tout a été... « Rose » hier, jeudi 4 octobre, au Monument de la Renaissance africaine pour marquer la cérémonie de lancement d'« Octobre rose ». Une forte mobilisation composée pour la plupart de femmes en tee-shirts, casquettes, foulards roses sur lesquels on pouvait lire, entre autres, « Tous ensemble contre le cancer », a donné le coup d'envoi de la campagne de sensibilisation sur le cancer du sein qui continue de faire des ravages au Sénégal. Selon la secrétaire chargée de la communication de la Ligue sénégalaise contre le cancer (Lisca), Maïmouna Dièye, pour 7800 nouveaux cas par an, le taux de morbidité est de 75%.

Lire l'article


7 enfants sur 10 sont atteints d'anémie - 09/10/2018 - lejecos - Sénégal

Au cours de l'EDS-Continue 2017, un prélèvement de sang a été effectué auprès des enfants de 6-59 mois et les femmes de 15-49 ans pour mesurer la prévalence de l'anémie. Les résultats montrent que 7 enfants sur 10 (71 %) sont atteints d'anémie, la plupart sous une forme modérée (39 %) ou légère (29 %).

Lire l'article


L'ESP lance une licence professionnelle en génie biomédical - 09/10/2018 - Agence Presse Sénégalaise - Sénégal

Dakar - L'Ecole Supérieure Polytechnique (ESP) de Dakar a lancé mardi une licence professionnelle en génie biomédical afin de contribuer au renforcement des compétences pratiques en technologie biomédicale. Le lancement de cette formation d'une durée de trois ans est le fruit d'un partenariat entre l'ESP, des hôpitaux publics du pays et la coopération allemande à travers son initiative d'Alliance stratégique des professionnels biomédicaux pour l'Afrique subsaharienne.

Lire l'article


Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !