Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Risques de contamination de la grippe A : la Croix-rouge craint pour le magal de Touba - 21/01/2010 - Le quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour avoir recensé des cas de grippe A H1N1 dans trois pays frontaliers dont le Mali et la Mauritanie, la délégation pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de la Croix-Rouge craint pour le magal de Touba. Ce qui la pousse à redoubler de vigilance. C’est à partir d’une simulation faite entre le Mali, la localité de Kidira, dans le département de Bakel, en passant par Kaolack et la ville de Touba que ceux qui ont en charge la grippe A (H1N1) à la délégation pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de la Croix-Rouge ont élaboré un plan de contingence Grippe A (H1N1), pour faire face à une possible affection du pays.

A 15 jours seulement du magal de Touba, avec tout le monde qu’il va drainer, il y a du souci à se faire. Même si, insiste Aliou Boly, le Sénégal n’a pas encore recensé un cas de grippe A (H1N1), la menace est bien réelle, dans la mesure où trois des pays frontaliers du Sénégal ont déjà decelé des cas. Le Mali, la Mauritanie et un autre dont il a préféré taire le nom, développent en effet, des cas de grippe A et il n’est pas exagéré de nourrir des craintes pour la ville de Touba.

Mais, quoi qu’il en soit et à la lecture du plan de contingence Grippe A (H1N1), il est clair que la Croix-Rouge est déjà sur le pied de guerre. Avec 2 000 volontaires éparpillés entre Dakar, Saint-Louis, Diourbel et Kaolack, qui plus est, sont formés et bien équipés, la Croix-Rouge sénégalaise est virtuellement en train de combattre le mal.

A travers le scénario de Touba, ils ont montré, des images à l’appui, leur force de frappe et assurent, qu’avec le partenariat du gouvernement, les moyens matériels et humains sont là pour contenir le mal. Leur seule inquiétude réside dans l’absence de vaccin qui n’est pas, pour le moment, à la portée du Sénégal.

A l’occasion d’une rencontre avec la presse hier, marquant la fin d’un atelier inscrit dans le calendrier de l’initiative de préparation humaine à la pandémie de grippe (H2P-Sénégal), les responsables grippe A de la Croix-Rouge ont précisé que le plan élaboré sera additionné au plan national et en sera un de ces annexes. Avant de rappeler que le H2P-Sénégal est un projet financé par la Ficr et mis en œuvre par la Croix-Rouge en partenariat avec le ministère de la Santé. Son objectif, indique-t-on, est d’atténuer les effets d’une éventuelle pandémie de grippe au Sénégal.

Par Aly FALL

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !