Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Réduction de la mortalité infantile : le Sénégal, encore loin de l’atteinte des objectifs de 2015 - 09/02/2010 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les indicateurs concernant la santé maternelle et infantile restent préoccupants au Sénégal, malgré les efforts déployés par les autorités sanitaires. D’après l’Enquête démographique et de santé (Eds IV) réalisée en 2005, ces indicateurs ont montré que le Sénégal a enregistré 401 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes, 35 décès néonatals pour 1 000 naissances vivantes et 121 décès d’enfants de moins de 5 ans pour 1 000 naissances vivantes. Avec ces statistiques, il est encore loin de l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement, notamment les Omd 4 et 5.

Pour le ministre de la Santé et de la Prévention médicale, Modou Diagne Fada, ces chiffres illustrent une situation particulièrement inquiétante et interpellent notre conscience. Présidant hier l’atelier de validation du Plan opérationnel à l’échelle nationale des interventions à haut impact sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans, il a souligné que les facteurs liés à ces décès sont connus et peuvent être, pour la majorité, contrôlés, voire supprimés. A cinq ans des échéances de 2015, le ministre de tutelle estime urgent d’accélérer le pas pour la mise en œuvre de stratégies simples, efficaces, peu coûteuses et pratiques pour réduire la mortalité et assurer une survie de qualité à nos enfants, conformément à nos engagements. C’est ainsi qu'en collaboration avec l’Unicef, l’accent est mis sur le Plan opérationnel à l’échelle nationale des interventions à haut impact sur la mortalité des enfants de moins de 5 ans. Selon l’Unicef, ce plan vise l'amélioration des résultats de santé à travers une mobilisation des partenaires autour d'une seule stratégie nationale de santé. Ce plan a insisté pour que le pays prépare un Plan national de survie de l’enfant (Pnse) et lui accorde une grande priorité dans le Pnds 2009-2018.

I. NIANG

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !