Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Plateau technique hospitalier : « Le Sénégal doit s’aligner sur le niveau des pays d’Afrique du Nord » - 16/02/2010 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Par rapport au plateau technique, le ministre a déploré le pléthore de malades souvent évacués en Tunisie, au Maroc ou ailleurs. Pourtant, à l’en croire, la plupart des médecins de ces pays sont formés à la Faculté de médecine de l’Université Cheikh Anta Diop. « Ce qui manque à notre pays ce sont des équipements. Le plateau technique médical du Sénégal doit être égal à celui que disposent les pays d’Afrique du Nord » a-t-il souligné. Il dira toutefois que l’ambition du chef de l’Etat est de doter urgemment toutes les structures nationales de scanner afin que les malades soient mieux diagnostiqués.

En réponse aux questions des questions des intervenants relatives au plan sésame, il a précisé que des mesures vont bientôt êtres prises pour corriger certaines anomalies.

Ainsi, dans le cadre du nouveau budget dont 11 % sont destinés au secteur de la santé. Il a promis que ce budget va se gérer dans la plus grande transparence.

D’ailleurs, il a annoncé une rencontre avec les collectivités locales qui refusent, selon lui, de donner des informations sur l’exécution des fonds qui leur sont alloués.

Par rapport toujours à la loi qui vient d’être votée par l’Assemblée, le ministre a invité l’ensemble des acteurs à en faire, par le respect de son esprit, la meilleur de toute la sous région. Car, dira-t-il, elle a mis du temps pour aboutir mais « mieux vaut ne pas avoir de loi que d’avoir une mauvaise loi ». C’est ce principe fondamental qui a guidé, semble-t-il, ses initiateurs, au premier rang desquels figure le Comité national de lutte contre le Sida que dirige le Dr Ibra Ndoye.

Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !