Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Grippe AH1N1 / la maladie se propage : 120 nouveaux cas détectés dans quatre régions - 23/02/2010 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La grippe A 1H1N1 continue de prendre de l’ampleur au Sénégal. En effet 120 nouveaux cas viennent d’être enregistrés dans quatre régions du pays. En effet après Dakar, Diourbel, les régions de Fatick et Louga sont deux nouvelles localités où cette pandémie mondiale vient d’être déclarée. Une situation qui peut paraître inquiétante à deux jours de la célébration du Gamou au Sénégal où des milliers de fidèles vont se retrouver dans plusieurs localités du pays.

La célébration du Maouloud cette année intervient à un moment où la grippe A 1H1N1 continue à se répandre au Sénégal. Et dans un tel contexte la maladie risque de prendre de l’ampleur si des dispositions idoines ne sont prises pour sensibiliser les fidèles en mouvement vers plusieurs directions.

Selon le dernier bulletin du service de surveillance épidémiologique de la grippe A1H1N1 rendu public, 120 nouveaux cas viennent s’ajouter à la liste des personnes affectées. Dakar et de Diourbel sont les deux nouvelles régions qui viennent d’être touchées après Fatick et Louga. La même source renseigne en outre que le total des cas provient de différents sites de surveillance épidémiologique.

Le communiqué précise toutefois que jusqu’à présent les cas recensés sont bénins et d’ailleurs aucun malade n’a été hospitalisé. La même source de préciser également qu’aucun cas de décès n’a été enregistré.

Le même bulletin du Ministère de la Santé de souligner que les cas recensés ont fait l’objet d’une investigation afin d’évaluer l’état du malade et de son environnement. « Le Ministère de la Santé et de la Prévention a étendu la surveillance à tous les hôpitaux régionaux mais aussi à certains centres de santé », ajoute le communiqué, avant de préciser enfin qu’un dispositif de surveillance transitoire a été mis en place pour les besoins du Gamou.

Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !