Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

A Tamba et Kédougou : l’heure est à l’humanisation de la méthode d’accoucher des femmes - 03/03/2010 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Parce que les femmes au Sénégal sont soumises à la seule position allongée lorsqu’elles accouchent, elles ne s’en sortent pas, très souvent, avec satisfaction. Pour faire face à ces multiples complaintes des femmes qui sont justifiées, les autorités médicales des régions de Tambacounda et de Kédougou ont adopté une nouvelle méthode d’accoucher, grâce au programme de renforcement des soins maternel et néonatal initié par le Japon depuis janvier 2009. Selon Mabinta Sambou, assistance sociale à la région médicale de Tamba et responsable au bureau régional de l’éducation et de l’information pour la santé, ‘c’est un modèle humaniste d’accouchement qui prend en compte le sentiment des femmes. Il s’agit de mettre la femme et l’enfant au cœur de l’activité d’accouchement’.

Cette nouvelle méthode d’accouchement qualifiée ‘d’humaniste’ donne à la femme le libre choix de la position qu’il lui plaira de prendre pendant l’accouchement. Elle peut ainsi demander à s’asseoir, à se mettre debout ou simplement à s’allonger. D’après Mme Sambou, cette nouvelle pratique permet de relever le plateau technique dans les régions de Tamba et de Kédougou. Mieux, révèle l’assistante sociale, pour la faisabilité de la méthode d’accouchement humaniste, un médecin-chef de district et une sage-femme ont effectué un stage au Maroc et au Japon, où cette pratique d’accoucher a permis de réduire de manière considérable le taux de mortalité maternelle et certaines complications post-natales aussi bien chez la femme que chez le nouveau-né.

A. SIDY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !