Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Sédhiou : évaluation des journées de vaccination contre la poliomyélite : le district réalise un taux de couverture de 107% - 14/03/2010 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les journées de vaccination contre la poliomyélite organisées du 06 au 09 mars dernier dans le district sanitaire de Sédhiou ont enregistré un succès éloquent. C’est ce qui ressort de la rencontre d’évaluation de la commission de mobilisation sociale tenue hier, dimanche, au centre de santé. Le taux de couverture estimé à 107% est réalisé en synchronisation avec la Gambie voisine.

A l’exemple de toutes les régions du Sénégal pour une intervention synchronisée avec les pays de la sous-région de l’Afrique de l’ouest, la région médicale de Sédhiou a organisé une riposte musclée contre la poliomyélite suite à quelques cas de la maladie découverts en différents endroits. Au préalable, des rencontres préparatoires ont eu lieu tels que le comité régional de développement (CRD), des séances de coordination au centre de santé et à la région médicale en rapport avec les leaders d’opinion en vue d’une implication optimale des communautés de la région.

S’exprimant au sujet des modalités de la campagne, Mbaye Fall le superviseur des soins de santé primaires au district sanitaire de Sédhiou et membre de ladite commission a indiqué que « les enfants ciblés étaient de l’ordre de 54.521 compris dans la fourchette de 0 à 5 ans, mais à l’arrivée, nous avons réussi à faire vacciner 58.370 enfants, soit un taux de couverture de 107%. La vaccination est sous la forme de gouttes oralement administrées aux enfants. L’ambition du gouvernement du Sénégal est d’éradiquer complètement la maladie sur toute l’étendue du territoire, car pour cette pathologie, il suffit d’un seul cas avéré pour déclarer une épidémie. Ceci est d’autant plus juste qu’un sujet infecté peut rapidement contaminer deux cents personnes, et imaginez le nombre d’infection qui va s’ensuivre ». Et Mbaye Fall de faire remarquer qu’ « une fois la maladie déclarée, le processus de paralysie de la victime devient irréversible, d’où l’urgence de renforcer la vigilance à tous les niveaux ».

Des cas de refus très vite surmontés

En commission d’évaluation, Ngor Ndiaye, le coordonnateur de la commission de mobilisation et responsable de l’Education pour la santé au district sanitaire de Sédhiou a déclaré qu’il y a eu quelques cas de refus, notamment à Marandan ,« mais très vite, le chef de village s’est saisi de l’affaire en impliquant tous les notables du village dans la sensibilisation. Cela a permis séance tenante et en notre présence, de convaincre le parent réfractaire », a rassuré M. Ndiaye. Sous ce même rapport, les supports de communication de masse, les prêches des religieux, les recommandations des autorités administratives, les coutumiers, les chefs d’établissement entre autres ont contribué à promouvoir l’engagement des communautés. Dans les zones frontalières, les interventions sont faites de façon synchronisée avec la Gambie notamment. « C’est pour nous l’occasion de saluer l’engagement des autorités de ce pays, celles de Mansakonko Jarroll Kaladji et Soma pour éradiquer la poliomyélite dans nos communautés respectives », a ajouté Ngor Ndiaye.

Se félicitant de ces résultats obtenus sur le terrain, le docteur Moustapha Barro, médecin-chef du district de Sédhiou promet le renforcement du dispositif pour un maillage encore plus large des zones placées sous sa responsabilité. Le deuxième passage est prévu entre le 27 et le 30 mars courant et le troisième du 24 au 27 avril 2010. Toutefois, il est envisagé une campagne de riposte contre la rougeole du 16 au 20 mars, qui concerne les enfants âgés de 6 à 59 mois qui n’ont jamais été vaccinés contre la maladie.

par Moussa DRAME

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !