Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Rapport sur la prévalence de la tuberculose : la résistance aux médicaments pose problème - 23/03/2010 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le nouveau rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) relève un nombre trop élevé de cas de tuberculose résistants aux médicaments. C’est le cas au Sénégal où il a été enregistré plusieurs cas du genre. En effet, dans trois laboratoires de référence, des cas avérés de résistance aux médicaments ont été détectés. Ce qui peut inquiéter plus d’un dans ce pays où on dénombre environ 12.000 personnes atteintes de Tuberculose dont un taux d’un peu moins de 5 % de cas de décès. Et le traitement de cette maladie exige beaucoup de patience et de moyens. Du moins, c’est l’alerte donnée par le Coordonnateur du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNT), en prélude à la journée mondiale dont la cérémonie de lancement est prévue ce mercredi dans la région de Louga.

Les cas de résistance aux médicaments chez les tuberculeux commencent à inquiéter le monde. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié un rapport pour attirer l’attention des Etats sur la gravité de cette situation. Au Sénégal, le responsable du Programme de lutte contre cette maladie a confirmé la hausse du nombre de cas de résistance aux médicaments. Il a précisé que des cas ont été recensés au niveau de trois laboratoires de référence du pays.

Face à cette situation inquiétante, le Sénégal peut compter, dit-on, sur le soutien des bailleurs de fonds qui ont déjà exprimé leur volonté de l’accompagner dans la prise en charge des malades. Déjà un premier lot de médicaments sera bientôt disponible sur financement des mêmes partenaires. Cependant, le Coordonnateur du PNT au Sénégal a averti que le traitement des malades exige beaucoup de patience. Il peut s’étendre sur 6 mois à deux ans et le coût peut s’élever à des millions de F Cfa.

Mais ce qui paraît inquiétant c’est que le nouveau rapport rendu public hier relève que dans certaines régions du monde, un nouveau malade sur quatre contracte la forme de cette maladie qui résiste au traitement classique. Il donne l’exemple de la partie Nord-Ouest de la Russie où 28 pour cent des nouveaux malades de tuberculose ont développé la forme résistante de la maladie en 2008. Ce qui constitue un niveau jamais égalé selon l’OMS. Le précédent record en 2007, était de 22 pour cent à Baku, en Azerbaidjan. Dans le nouveau rapport global 2010 de l’OMS sur la surveillance et la réponse à la tuberculose multirésistante, l’Organisation mondiale estime que 440.000 personnes dans le monde ont contracté en 2008 la tuberculose multirésistante et qu’un tiers d’entre eux sont décédés. L’Asie dénombre le plus grand nombre de cas. La Chine et l’Inde abriteraient près de 50 pc de cas de tuberculose résistante dans le monde.

En Afrique, les estimations portent le nombre de cas à 69.000, mais la plupart n’ont pas été diagnostiqués. Selon toujours le même rapport, les programmes de lutte contre la Tuberculose sont confrontés à des défis de réduction de cas de Tuberculose résistante aux médicaments, mais des signes encourageants démontrent que même face à une épidémie sévère, les gouvernements et partenaires peuvent inverser la tendance grâce au renforcement des efforts de contrôle de cette maladie et à la mise en oeuvre des recommandations de l’OMS. Il souligne également que deux régions en Russie - Orel et Tomsk - ont pu faire reculer la TB résistante en cinq ans. Ces régions rejoignent deux pays - l’Estonie et la Lettonie , qui ont réussi à faire baisser leurs taux élevés de TB résistante. Les Etats-Unis d’Amérique, la Chine et Hong-Kong sont parvenus à maintenir le contrôle sur la TB multirésistante.

Le rapport a toutefois estimé que les progrès sont lents dans la plupart des autres pays où 60 pc des patients, qui reçoivent un traitement à travers le monde, sont guéris. Cependant, on estime à 7 pc le nombre de malades de la tuberculose multirésistante qui sont diagnostiqués.

Pour ce qui con cerne le Sénégal, selon Mame Bocar LO, Coordonnateur du Programme nationale de lutte contre la Tuberculose (PNT), le taux de 4 % de décès dus à la tuberculose est en train de chuter. Les indicateurs ont montré également que le taux de guérison est passé de 72 % à 78 %. Le taux d’achèvement du traitement est passé de 77 à 83 % et le taux a ainsi baissé de 11 % à 7 %. Mais le taux de dépistage ne décolle pas, a précisé le Coordonnateur du PNT. Par contre le taux d’interruption du traitement du traitement passe de 11 % à 7 % a t-il conclu.

Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !