Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Traitement de l’hémodialyse au Sénégal : l’Etat amortit le coût de 80% - 08/04/2010 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

De 600.000F, le coût de la dialyse est désormais passé à 120.000FCA de nos francs la séance. L’Etat du Sénégal a décidé e subventionner de 80% le coût de l’opération. Le lancement officiel du démarrage de cette subvention s’est déroulé hier, mercredi 7 avril, à l’hôpital Aristides Le Dantec sous la présidence du ministre de la Santé et de la Prévention Modou Diagne Fada. Cette mesure saluée à sa juste valeur par l’ensemble des acteurs concernés est renforcée par la réduction du coût des médicaments contre l’insuffisance rénale.

Désormais le coût du traitement de la dialyse est de 120.000 FCFA de nos francs au lieu de 600.000 FCFA. La mesure est effective depuis hier, mercredi 7 avril. La cérémonie de lancement a eu lieu à l’hôpital Aristides Le Dantec sous la présidence du ministre de la Santé Mamadou Diagne Fada, en présence du vice-président de l’Assemblée nationale, délégué par Mamadou Seck, le président de l’hémicycle, et d’autres acteurs du système de santé. En effet, dira Cheikh Tacko Diop, directeur de l’hôpital Aristides Le Dantec, « notre hôpital qui demeure la seule structure de référence dans la prise en charge de l’insuffisance rénale au Sénégal et dans la sous-région avec trois mille patients consultés en moyenne par année, était confronté à un dilemme cornélien lié à la forte demande ».

Ainsi, poursuit-il, « en hémodialyse, sur les deux cent malades à prendre en charge, moins d’un pour cent accède aux soins. En dialyse péritonéale, seuls vingt patients sont admis en moyenne par année ». Suffisant pour le docteur de soutenir qu’ « un grand pas vient d’être franchi au profit des malades souffrant d’insuffisance rénale ».

A propos de la dialyse péritonéale, il renseigne que le coût qui s’élevait à 650.000FCFA est subventionné à hauteur de 95%. Une initiative que l’association sénégalaise des hémodialysés et insuffisants rénaux, par la voix de son président Mouhamed Soumaré, « accueille avec une entière satisfaction ». De vifs remerciements ont été adressés au Président de l’Assemblée nationale qui a porté la proposition à l’hémicycle.

Après cette étape, l’extension de cette mesure sur presque toute l’étendue du territoire national est envisagée. Mamadou Diagne Fada, ministre de la Santé de faire part de l’ambition du gouvernement de doter de l’hôpital Aristides Le Dantec d’une deuxième unité de traitement de la dialyse, de rendre d’ici à l’année prochaine totalement gratuite le traitement de la dialyse.

par Assane MBAYE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !