Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Sénégal / selon le bureau afrique de l’OMS : 13 cas de poliovirus sauvage décelés - 23/04/2010 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Sénégal est un des pays où la transmission du poliovirus sauvage a enregistré 13 cas à la date du 21 avril 2010. Il s’agit d’une forme de polio de type-1 qui est considérée comme la plus active dans le monde. Du moins, c’est l’annonce faite hier vendredi par le bureau de l’OMS en Afrique, en prélude au lancement du second round de la campagne de vaccination visant à éradiquer le fléau, qui démarre ce samedi.

Le second round de la campagne de vaccination synchronisée contre la poliomyélite va débuter ce samedi dans 17 pays africains. Elle vise à immuniser plus de 77 millions d’enfants âgés de moins de cinq ans. Mais ce qui semble inquiétant c’est l’annonce récente de l’OMS qui fait état de la propagation du poliovirus de type-1, dont la transmission est une des plus active. Le communiqué de l’Organisation Mondiale de la Santé renseigne que depuis le début de cette année, le Sénégal, la Mauritanie, le Mali et la Sierra Léone, ont tous enregistré des cas de poliovirus sauvage, alors que d’autres pays comme le Burkina Faso, le Tchad, la Guinée et le Liberia sont par contre considérés comme des centres d’épidémie de polio active.

Face à cette situation d’urgence, le Dr Luis Sambo du Bureau Afrique de l’OMS a invité, à l’occasion de cette seconde campagne que les leaders religieux et traditionnels, les autorités politiques et administratives, la Société civile et la population, à s’engager dans l’éradication de la poliomyélite en Afrique. Cette campagne, qui va durer trois jours, entre dans le cadre d’une nouvelle initiative visant à éradiquer la poliomyélite en Afrique centrale et de l’Ouest, précise l’OMS.

La campagne de vaccination se déroulera simultanément au Bénin, au Cameroun, au Cap-vert, en Centrafrique, au Tchad, en Côte d’Ivoire, en Gambie, au Ghana, en Guinée, en Guinée-Bissau, au Liberia, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Nigeria, au Sénégal et au Togo. Tandis que Le Burkina Faso et la Sierra Leone ont reporté leurs campagnes jusqu’au 7 mai à cause du retard accusé dans la distribution des vaccins lié à la fermeture de l’espace aérien européen. La précédente campagne de vaccination synchronisée contre la poliomyélite s’était déroulée en mars dernier. "Nous faisons des progrès, mais beaucoup reste encore à faire", a déclaré le directeur du Bureau Afrique de l’OMS dans le communiqué rendu public. "Une vaccination de routine efficace, une qualité de surveillance et la participation de tous est essentiel aux efforts d’éradication de la polio", a-t-il ajouté.

Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !