Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Conférence sur le cancer de l’enfant : 800 cas au Sénégal selon le Pr. Moréra - 06/05/2010 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le G1000 a organisé hier, jeudi 6 mai, une conférence à Dakar sur le « Cancer de l’enfant ». Cette manifestation animée par la Professeur Claude Moréra de l’Unité d’Oncologie Pédiatrique de l’hôpital Aristide Le Dantec a été une occasion pour échanger mais aussi découvrir davantage cette maladie qui touche prés de 800 enfants au Sénégal. Le cancer est une des premières causes de mortalité par maladie au monde, selon la professeur Claude Moréra de l’unité d’Oncologie pédiatrique de l’hôpital Aristide Le Dantec. A cet effet le Pr. Moréra renseigne que 24 millions d’individus en sont atteints dans le monde, 10 millions chaque année et 8 millions de décès en 2008.Le professeur Moréra a a tenu à sensibiliser son auditoire en affirmant que le cancer de l’enfant existe et il est très agressif car évoluant très vite. Toutefois, il renseigne que le cancer de l’enfant peut se guérir.

Le Pr. Moréra a défini le cancer de l’enfant comme une prolifération incontrôlée de cellules anormales, avant de donner ses différences avec le cancer de l’adulte. A cet effet, il souligne que la différence réside essentiellement dans les localisations, de l’évolution rapide et des causes inconnues .Sous ce rapport le médecin a précisé qu’il n’y a pas de prévention possible pour le cancer de l’enfant.

Le Pr. Moréra a tenu à renseigner qu’il y a 200.000 cas chaque année dans le monde et la moitié meurt dont les 2/3 sont dans les pays en voie de développement. Pour le Sénégal il a noté 800 cas dont 20% seulement bénéficient de la prise en charge. En outre, il a aussi précisé que la moitié des cancers survient avant l’age de 5 ans.

Le professeur Moréra a souligné qu’il a plusieurs cancers de l’enfant dont le plus répandu est le Lymphome qui est un cancer des ganglions. Se prononçant sur le traitement du cancer de l’enfant, le Pr. estime que le but c’est de guérir tout en minimisant les effets secondaires. Selon lui les différents moyens de traitements sont la chimiothérapie, la radiothérapie, la chirurgie et en greffes de moelles. Il informe à cet effet que le coût global du traitement sans prise en charge est environ 4 millions de Fcfa et l’évacuation en France est estimée entre 50 à 100 millions. Quant le traitement est prise en charge le patient n’aura qu’à payer environ de 300.000 F CFA ce qui reste toujours inaccessible pour la majorité des cas car provenant de familles diminues, soutient-il

Précisons que le G 1000 est un groupe à vocation humanitaire, apolitique, non confessionnel, mixte et international. Il est aussi un groupe d’amitié qui veut faire connaître la culture sénégalaise et regroupe des personnes de bonne volonté de tous les horizons, désireuses d’agir concrètement et directement en faveur de l’enfance déshéritée. Le G1000 soutient directement des structures reconnues pour leur travail en direction des femmes et des enfants de milieux particulièrement démunis.

Cheikh NDONG

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !