Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Parasitoses, paludisme, hypertension : ces maux qui ‘alitent’ les populations de Hann-Bel Air - 11/05/2010 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La journée de consultation médicale organisée hier dans la commune de Hann-Bel Air a permis au trio d'infirmiers du poste de santé de Keur Massar de déceler chez les populations des cas inquiétants de parasitoses, de paludisme et d'hypertension chez les personnes du troisième âge. Selon l'agent sanitaire Abass Kane, la plupart des patients ont manifesté des signes d’asthme et surtout de maladies parasitiques comme la parasitose digestive plus connue sous les termes petits vers, ver solitaire, etc., qui provoquent des réactions allergiques de type urticaire. Les causes, à en croire la source médicale, seraient liées à une mauvaise alimentation chez ces populations qui, pour la plupart, habitent à proximité de la mer, un lieu de réception de toutes sortes de déchets.

Après les cas de parasitoses notés chez les habitants de la commune de Hann-Bel Air qui se sont fait consulter, place au paludisme, seconde pathologie qui a préoccupé les infirmiers de Keur Massar. ‘Malgré les initiatives prises par le gouvernement du Sénégal ainsi que par des organisations non gouvernementales pour éradiquer du pays, cette maladie tropicale, le paludisme, demeure encore à Hann-Bel Air’, note avec regret Abass Kane. Il en veut pour preuve que sur cent patients consultés, quatre-vingts ont manifesté des signes de palu, nonobstant le fait qu'ils portent déjà des germes de parasitoses. Vient ensuite la tension chez les personnes du troisième âge qui en souffrent beaucoup, selon les infirmiers qui n'ont pas manqué de leur prodiguer quelques conseils dans leur alimentation quotidienne comme la consommation modérée du sel.

Les populations qui ont bénéficié de cette journée de consultation ont reçu des médicaments à leurs divers maux. Mme Ndèye Fatou Thiaré Mbacké qui en est l'initiatrice procédera également à la distribution de vivre - deux tonnes de riz - aux populations venues en masse se faire soigner gratuitement. En sa qualité de coordonnatrice du mouvement Wade à l'Agriculture, l'Infrastructure, la Santé et l'Emploi d'où l'acronyme (Wade à l'Aise), Mme Mbacké explique son geste en faveur de ces populations par son désir de leur venir en aide au plan social, en partant du constat qu'aucune bonne volonté ou responsable politique n'a eu à le faire auparavant.

Le mouvement Wade à l'Aise qui réunit le regroupement des pêcheurs, d'étudiants, la fédération des Dahiras, de Hann-Bel Air sollicite le soutien du chef de l'Etat pour conquérir la commune présentement entre les mains de l'opposition.

Abdoulaye SIDY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !