Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Décentralisation de l’accès aux anti rétroviraux : 60 % des Pvvih pris en charge dans les régions - 01/06/2010 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La prise en charge globale des Pv/Vih au Sénégal a enregistré des résultats encourageants qui confirment l’effectivité de la décentralisation, avec plus de 60% des patients pris en charge dans les régions. Tel est l’un des grands enseignements du rapport 2009 de la Division de lutte contre le sida et les Ist, point focal du secteur santé dans le cadre de la réponse au Vih au Sénégal. Quand bien même le rapport révèle qu’en vue de l’accès universel, des efforts doivent être réalisés particulièrement dans le relèvement du plateau technique pour une meilleure qualité des prestations dans le domaine de la prise en charge de l’infection à Vih chez l’enfant mais aussi dans la prise en compte de la co-infection Tb/Vih.

Par rapport au plan stratégique 2007- 2009 qui se fixait pour objectif de mettre 10980 patients sous ARV, les résultats obtenus par la Division de lutte contre le sida et les Ist (Dlsi) sont allés de fait au-delà même des attentes. 12 249 patients se sont ainsi retrouvés sous Anti rétroviraux, dont 11 455 adultes et 794 enfants, soit 75% des besoins.

Qui plus est, le rapport 2009 de la Dlsi révèle en substance que le taux de survie à 1 an est de l’ordre de 84,6%, un résultat qui concerne 12 régions sur 14. Malgré tout, la prise en charge des enfants reste encore insuffisante malgré les efforts consentis, fait remarquer la Dlsi. En termes de couverture de la prise en charge des Pv/Vih, on note par ailleurs une bonne évolution du nombre de sites accrédités. C’est ainsi qu’on dénombre 74 sites pour enfants et 101 sites pour adultes sur les 150 sites éligibles en 2009. Ce qui représente une augmentation nette des sites de prise en charge des enfants en 2009, avec une progression de 51% par rapport à 2008.

Le rappport 2009 de la Dlsi informe également que la prise en charge des Pv/ Vih est effective dans 19 hôpitaux, 7 structures privées et 67 centres de santé. Malheureusement, elle demeure encore faible dans les structures privées (2 sur 617 services) et les structures sanitaires de l’armée (3 sur 18 Centres médicaux de garnison et 1 hôpital de référence). Ce qui montre à quel point des efforts restent à faire pour améliorer ces gaps. Sur les 12 249 Pv/Vih suivis en 2009, 7392 sont pris en charge dans les régions, informe le rapport de la Dlsi, soit 60,3% contre 39,7% à Dakar. Ce qui démontre une bonne évolution de la décentralisation depuis 2004 avec le nombre de patients pris en charge au niveau des régions qui ne cesse d’augmenter. Pour preuve, révèle le rapport 2009 de la Dlsi, la prise en charge des patients sous Arv au niveau des régions est passée de 51,0% en 2008 à 60,3% en 2009.

Signalons pour finir que le programme de décentralisation de la prise en charge par les Arv, activé dans la continuité de l’Isaarv (mise en place par le gouvernement en 1998), a débuté dans des hôpitaux régionaux en 2001. Elle a été renforcée en 2003 par la gratuité des Arv et du dépistage du Vih. Aujourd’hui, cette décentralisation est effective dans toutes les régions et se poursuit au niveau des districts sanitaires.

Moctar DIENG

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !