Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Recherche médicale : la maîtrise des techniques rédactionnelles, une étape essentielle - 06/07/2010 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les assistants et maîtres-assistants des Facultés de médecine de la sous-région sont à l’école des techniques en écriture médicale. L’atelier ouvert, lundi 5 juin 2010, vise à donner des outils de rédaction de documents scientifiques répondant aux normes internationales. La maîtrise des techniques de rédaction médicale est une condition essentielle, dans le domaine scientifique, pour les assistants et les maîtres-assistants. Elle est le préalable à la publication des résultats de recherches qui permettent aux chercheurs de progresser et de décrocher une reconnaissance des confrères.

« Il faut publier ou disparaître. Cette affirmation a toute son importance dans le monde universitaire. En effet, les critères d’avancement au Cames deviennent, de plus en plus, sélectifs. Aujourd’hui, il faut, non seulement publier régulièrement, mais il faut publier en premier », fait remarquer le Professeur Saliou Sow du Centre de recherche et de formation du Centre hospitalier universitaire de Fann (Crcf).

Les assistants, maîtres-assistants et les médecins internes du Mali, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal recevront des ficelles de rédaction d’un titre de recherche, de présentation de résultats de recherche et de procédés pour convaincre les éditeurs et le lectorat.

« L’objectif de l’atelier est de renforcer les capacités des universitaires-chercheurs africains dans la rédaction et la publication de manuscrits destinés à des revues scientifiques de haute qualité sur le plan international », explique le vice-président de l’Académie des sciences et techniques du Sénégal (Ansts), le professeur Ahmédou Moustapha Sow.

L’organisation des connaissances reste un maillon faible dans le processus de formation des assistants et maîtres-assistants. Cet atelier organisé en partenariat avec le Panel Inter-académique de médecine (Iamp), le Réseau mondial des académies des sciences (Iap) et l’Ansts s’inscrit dans la nécessité de combler un gap.

« Cette formation entre en droite ligne avec les préoccupations de la Faculté de médecine. Vous avez des connaissances. Ce qui manque, c’est l’organisation de ces connaissances en respectant les normes internationales », note le professeur Maïssa Touré, représentant le doyen de la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontostomatologie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad).

Idrissa SANE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !