Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Dr El Hadji Mamadou Ndiaye, responsable du PEV : « Le vaccin est efficace et a permis de réduire la polio dans le monde » - 06/07/2010 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le vaccin contre la poliomyélite administré aux enfants est efficace, selon le responsable du Programme élargi de vaccination (Pev) le Dr El Hadji Mamadou Ndiaye. Il a été interpellé à la suite des propos tenus par certains parents qui doutent de la qualité du vaccin contre la poliomyélite. « La vaccination contre la poliomyélite est acceptée par une majorité des populations et l’évolution des taux de couverture le prouve », a déclaré le Dr El Hadji Mamadou Ndiaye, chef de la division Immunisation à la direction de la Prévention médicale du ministère de la Santé. Il a indiqué que plus de 2 millions d’enfants ont été vaccinés lors de chaque passage.

2.460.481 enfants l’ont été au premier passage, soit un taux de 105%. Le deuxième passage a été marqué par la vaccination de 2.676.643 enfants (113%). Les deux derniers passages ont enregistré, respectivement, 2.768.642 et 2.796.255 enfants vaccinés avec des taux variant de 117% à 118%.

Manque d’information

Ces chiffres ont poussé le chargé du Programme élargi de vaccination à dire que la campagne de vaccination contre la poliomyélite a été réussie au Sénégal. Mais, « nous ne nions pas qu’il y a eu des parents qui ont refusé de vacciner leurs enfants, parce que n’étant pas bien informés sur la qualité du vaccin », a reconnu le Dr El Hadji Mamadou Ndiaye. Il a rappelé que ce vaccin contre la poliomyélite est administré, de manière régulière, aux enfants dans les différents postes de Santé et unités de vaccination, depuis 1974, date du lancement du Programme élargi de vaccination. Le même vaccin a été utilisé pour vacciner les enfants en 1988, lors de la campagne mondiale de l’éradication de la poliomyélite. « Cette initiative de 1988 recommande, en plus de la vaccination qui se fait régulièrement, des activités supplémentaires par le biais des campagnes de vaccination », a expliqué le chef de la division Immunisation.

« Donc, ce vaccin n’est pas administré, pour la première fois, aux enfants. Il existait déjà et est efficace », a assuré le Dr El Hadji Mamadou Ndiaye, soutenant qu’il a permis de réduire les cas de poliomyélite dans le monde.

En 1988, le poliovirus circulait dans 125 pays avec 35.000 cas de poliomyélite. Mais, avec la campagne de vaccination, les résultats ont montré, en 2007, que grâce à ce vaccin, le poliovirus ne circule que dans 4 pays avec 1.315 cas de poliomyélite au plan mondial, a indique le Dr Ndiaye. « Nous pouvons confirmer que ce vaccin est de bonne qualité », a-t-il insisté, précisant que l’administration du vaccin aux enfants ne nécessite pas la présence d’un agent de Santé. Selon lui, il s’agit de deux gouttes par voie orale. « Les personnes recrutées pour administrer ces goûtes n’ont pas besoin d’une qualification pour le faire. Tout le monde peut faire ce travail », a précisé Dr Ndiaye.

« Pour bien sensibiliser les populations sur cette campagne de vaccination qui a pris fin, le 29 juin dernier, nous avons mis à contribution la presse nationale, les religieux et les leaders d’opinion. En plus, le chef de l’Etat, la Première dame, le Premier ministre et le ministre de la Santé se sont tous impliqués dans la sensibilisation. Nous avons fait l’essentiel pour ce qui concerne la communication, même si, certaines personnes avouent ne peut être bien informées », a reconnu le chef de la division Immunisation. « Nous invitons les parents qui doutent encore de l’efficacité de ce vaccin à s’informer davantage auprès des agents de Santé pour avoir plus d’informations sur le vaccin contre la poliomyélite afin de vacciner leurs enfants pour leur éviter un handicap », a recommandé le Dr El Hadji Mamadou Ndiaye.

E. KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !