Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Centre de santé de Colobane : plus de 600 habitants ont bénéficié de soins - 27/07/2010 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

De nombreux habitants de la commune d’arrondissement de Fass-Colobane-Gueule Tapée et des quartiers alentours ont été consultés gratuitement le samedi 24 juillet 2010. Ils ont aussi bénéficié gracieusement de médicaments. Plus de 15 médecins spécialistes et généralistes ont été mobilisés, samedi dernier, lors d’une journée de consultations gratuites organisées au centre de Santé de Colobane. Les personnes âgées et les enfants de 0 à 12 ans étaient les plus nombreux sur les lieux.

Les parasitoses digestives constituent la pathologie la plus diagnostiquée chez les adultes et les enfants. Ils sont associés, dans certains cas, de diarrhée, surtout chez les enfants.

Parmi les personnes âgées consultées, beaucoup d’entre elles sont des diabétiques et hypertendus. Il y a aussi l’arthrose. « C’est une maladie qui atteint l’articulation et est liée à l’âge », confirme le docteur Cheikh Sadibou Diop, médecin-chef du centre de Santé de Colobane, qui ajoute que peu de cas de paludisme sont détectés. « Nous sommes dans une zone d’inondation et j’insiste pour que les populations prennent des mesures préventives, surtout veiller à l’hygiène des mains pour éviter les maladies diarrhéiques et utiliser les moustiquaires imprégnées, surtout chez les enfants et les femmes en état de grossesse, pour lutter contre le paludisme qui est très dangereux », indique le Dr Diop. Cette commune d’arrondissement étant confrontée aux eaux stagnantes, les populations sont exposées à des maladies comme le paludisme, la diarrhée, les infections respiratoires, entre autre. « Nous avons choisi l’hivernage, parce ce que, en cette période, ces pathologies deviennent plus fréquentes. La banlieue ne se limite pas à Pikine ou Guédiawaye. Notre quartier est aussi la banlieue ville dakaroise. Notre condition de vie n’est pas meilleure », explique Ndèye Maty Doucouré, la présidente du collectif.

Le maire de la commune d’arrondissement de Fass-Gueule-Tapée- Colobane a remis un important lot de médicaments.

« C’est une bonne initiative qui aide beaucoup les populations. J’exhorte les associations de ma commune à poursuivre ces actions », a fait savoir le maire Seynabou Wade qui compte mieux s’engager dans les problèmes d’assainissement dans sa commune.

Codou DIAGNE (Stagiaire)

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !