Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Docteur Momar S. Diouf, Chef de service anesthésie réanimation : ‘Le système hospitalier public va mourir’ - 28/07/2010 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Chef de service anesthésie réanimation de l’hôpital général de Grand Yoff, le Docteur Momar S. Diouf, reste convaincu que le système hospitalier public va mourir. La preuve, dit-il, tout le monde veut quitter le navire. ‘Dans le privé, les conditions existent, vous êtes très bien payés et on soigne les gens nantis. Par contre, dans le public, on ne reçoit que des gens qui ne disposent pas de moyens, on se débrouille pour atténuer leurs souffrances et on est mal payé’, se désole l’ancien vice-président de la Commission médicale d’établissement de l’hôpital général de Grand Yoff et représentant de la Cme au sein du Conseil d’administration de Hoggy.

Selon le Docteur Momar S. Diouf, c’est le système hospitalier qui est en faillite. ‘L’Etat, les malades, ainsi que les praticiens, personne n’est content du système hospitalier. Tout cela entraîne la mort du système public’, s’indigne le Chef de service anesthésie réanimation de Hoggy. Cependant, le spécialiste reconnaît que tout n’est pas mauvais dans le système de santé. En tant spécialiste de santé publique ayant pratiqué les malades en périphérie dans les districts, le Dr Diouf estime que le système de santé en périphérie a considérablement évolué. Beaucoup de structures ont été créées et le matériel existe. De son avis, au-delà des points sur lesquels la politique sanitaire a lamentablement échoué, il existe des aspects positifs dans le système sanitaire.

I. NIANG

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !