Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Saly- lutte contre le Vih en Afrique subsaharienne : des acteurs pistent les protocoles thérapeutiques de l’Oms - 29/09/2010 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Saly abrite à patr de ce jour, mercredi 29 septembre, un atelier international sur les stratégies thérapeutiques antirétrovirales et la prévention de l’infection à Vih en Afrique subsaharienne. Organisé par le Réseau africain des praticiens assurant la prise en charge du sida (Resapsi) et l’Institut de médecine et d’épidémiologie appliquée de Paris (Imea), en partenariat avec le Conseil national de lutte Contre le sida, (Cnls), l’atelier se fixe pour principal objectif de faire une analyse des protocoles thérapeutiques et prophylactiques en vigueur et de définir pour chaque pays des perspectives d’adaptation et de mise en œuvre de nouveaux schémas contenus dans les dernières recommandations Oms.

Prévue pour deux jours, la rencontre va consister en des présentations en plénière et des travaux de groupes dirigés par des facilitateurs. Seront conviés à cet atelier des experts africains, européens, américains et ces participants seront répartis en sous-groupes en fonction de leur domaine d’intérêt et de leur pratique quotidienne dans la prévention, la prise en charge de l’infection à Vih.

Parmi ces participants, on retrouve des cliniciens, des chercheurs, des pharmaciens, des biologistes, des décideurs politiques, des responsables ministériels, des universitaires. Ceux-ci échangeront avec divers acteurs dont des responsables de programmes nationaux de prise en charge des Pv/Vih, des représentants associatifs africains (Pv/Vih, Ong), des experts du Nord, des partenaires, des responsables de firmes pharmaceutiques et autres experts de l’Onusida et de l’Oms. Au nombre de 70, ces participants viendront de pays comme la France, la Suisse, les Usa, voire de toutes les régions d’Afrique.

Pour rappel, le dernier rapport de l’Onusida montre une expansion de l’infection à Vih, avec en décembre 2008, 33 millions de personnes vivant avec le virus, dont 22 millions en Afrique subsaharienne. Dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires, on a dénombré fin 2008, plus de quatre millions de personnes recevant des antirétroviraux (Arv), dont 2.9 millions vivant en Afrique subsaharienne. Ces chiffres représentent une augmentation de 36% en une année en comparaison avec 2007 et une multiplication par 10 en cinq ans.

Cette hausse exponentielle du nombre des patients sous Arv a été facilitée par l’initiative d’accès universel et par l’augmentation importante des financements accordés aux pays africains par les partenaires internationaux (Fonds Mondial, Pepfar, Banque Mondiale, Unicef, etc.), les organisations non gouvernementales et les coopérations bilatérales et multilatérales.

Moctar DIENG

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !