Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Santé sexuelle et reproductive en Afrique de l’Ouest : Trente-deux professionnels de la sous-région formés - 12/10/2010 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En formant trente-deux professionnels sur la santé sexuelle et reproductive en Afrique de l’Ouest, l’université d’Andalousie en Espagne, en collaboration avec l’Institut de santé et développement de Dakar, ambitionne de faire face à la mortalité maternelle et infantile dans la sous-région. Ce cours, deuxième du genre, vise également à améliorer les indicateurs de la santé de la mère et de l’enfant en Afrique de l’Ouest en vue de l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement.

Trente-deux professionnels de la santé venant de six pays de la sous-région viennent de recevoir leur sésame, suite à un cours d’expertise universitaire en santé sexuelle et reproductive en Afrique de l’Ouest. Ce second cours sous-régional est organisé par l’Institut de santé et développement (Ised), en collaboration avec l’Université internationale d’Andalousie d’Espagne et le réseau Active. La cérémonie de remise de diplômes s’est déroulée vendredi dernier à Mbour, dans les locaux de Centre Seydou Nourou Tall de l’Ised.

‘Il s’agit d’une formation en équipe qui a pour but de former des formateurs. L’objectif est de pouvoir démultiplier leurs expériences en appliquant sur le terrain ce qu’ils ont appris ici’, souligne la directrice de l’Ised, le Professeur Anta Tall Dia. Mais l’intérêt principal de cette formation sous-régionale est de pouvoir faire face aux Objectifs du millénaire pour le développement (Omd) dont les indicateurs en santé maternelle et infantile sont alarmants au niveau de la sous-région. ‘Les problèmes de santé ne connaissent pas de frontières. Ainsi, les participants à ce cours ont passé en revue tous les problèmes en santé sexuelle et reproductive’, note le Pr Anta Tall Dia. Des taux de consultations prénatales qui sont très faibles aux nombreux accouchements à domicile, en passant par la mortalité maternelle et infantile, et la qualité des soins, tous ces modules ont fait l’objet des enseignements.

La directrice de l’Ised a souligné l’importance des universités à assurer une bonne formation, un bon encadrement des ressources humaines en santé. Le chef de service du département de médecine préventive de la Faculté de médecine de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar s’est félicité du choix porté sur le Sénégal pour abriter ce cours sous-régional. Les participants à ce cours ont été sélectionnés par les ministères de la santé des différents pays sur la base de critères sélectifs. Ces pays sont le Burkina Faso, le Mali, la République de Guinée, la Mauritanie, le Niger et le Sénégal.

L’Ised, pour sa part, s’engage aux côtés du ministère de la Santé dans l’élaboration des stratégies pour lutter contre la mortalité maternelle et néonatale. Selon sa directrice, l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant pourrait contribuer de manière considérable à améliorer tout ce qui a trait à l’instruction, la qualité de vie, l’environnement, la réduction de la pauvreté…

Professeur à l’université internationale d’Andalousie en Espagne, Casilda Velaso estime que ce cours aidera certainement la sous-région à faire face aux faibles indicateurs concernant la santé de la mère et de l’enfant. C’est pourquoi l’université d’Andalousie a jugé nécessaire de mettre en place cette formation afin de renforcer les compétences des professionnels de santé de la sous-région.

Issa NIANG

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !