Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Équipements sanitaires : une centrale d’oxygène annoncée à Ndioum - 28/10/2010 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une centrale d’oxygène sera construite à Pété. L’annonce a été faite par le ministre de la Santé et de la Prévention qui était en visite à Ndioum, Dagana, Podor, Richard-Toll et Saint-Louis. Le ministre de la Santé et de la Prévention, Modou Diagne Fada, a présidé avant-hier à Ndioum, le lancement des sixièmes journées nationales synchronisées de vaccination contre la poliomyélite. Il a saisi l’occasion pour annoncer la construction de nouvelles infrastructures pour le département de Podor, notamment pour la commune de Ndioum.

Le maire de Ndioum, Amadou Kane Diallo, et le représentant du conseil régional de Saint-Louis, Moussa Sow, ont déploré le manque d’infrastructures dans les structures sanitaires dans les districts sanitaires du nord. En réponse à leurs préoccupations, le ministre a reconnu que ces structures méritent d’être rééquipées et modernisées. « C’est dans ce cadre que nous avons procédé dès notre arrivée à la pose de la pierre du service d’urgence (Su) pour l’hôpital de Ndioum. La construction de ce service coûtera 275 millions de francs Cfa. Les travaux démarrent avant la fin de l’année » a déclaré Modou Diagne Fada qui a également annoncé la construction d’une centrale d’oxygène à Ndioum. Le coût global de cette centrale est évalué à plus de 500 millions francs Cfa.

Les travaux de la centrale d’oxygène démarrent en 2011. La réalisation de cette centrale est une urgence. « Nous pensons que l’autonomisation de Ndioum en oxygène est aujourd’hui une urgence pour permettre non seulement aux populations d’être mieux prises en charge mais surtout pour préparer la reconstruction de la route Saint Louis-Ndioum ».

Modou Diagne Fada a révélé dans la même lancée, la construction d’un centre de santé de référence pour le nouveau district de Pété. Les travaux démarrent dans quelques mois cela grâce au soutien des partenaires de Luxembourg. Ce nouveau centre de santé de Pété sera doté d’un véhicule de supervision, d’une échographie et d’une table de gynécologie. Le centre de santé de Podor disposera d’un véhicule de liaison, d’une échographie et une table de gynécologie.

E. KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !