Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Allaitement maternel au Sénégal : 99% des femmes donnent le sein à leur enfant - 04/11/2010 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La semaine nationale de l’allaitement maternel a été lancée au Sénégal depuis le 2 novembre. Elle permettra aux autorités sanitaires d’informer les populations sur l’importance de l’allaitement maternel dans le développement des enfants et de ses effets bénéfiques sur leur santé.

Au Sénégal la pratique de l’allaitement au sein est très courante. Selon l’enquête réalisée en juillet 2005, 99% des femmes donnent le sein à leur enfant à la naissance. Cependant, des pratiques ne sont pas conformes à la politique de l’allaitement maternel, à savoir la mise au sein tardive, liées aux croyances socioculturelles néfastes. Il y a aussi le rejet du colostrum, premier lait extrêmement riche en élément nutritifs et l’administration précoce d’eau et d’aliment avant les six mois qui suivent la naissance. Il existe encore les mauvaises pratiques de sevrage, c’est-à-dire un arrêt précoce de l’allaitement ou une mauvaise conduite de l’allaitement...C’est pour faire face à ces mauvaises pratiques pouvant mettre en danger la santé et la croissance d’un enfant qu’est organisée, chaque année, la semaine nationale de l’allaitement maternel. La 19ème édition vient d’être lancée le 02 novembre dernier. Elle a pour thème : « l’allaitement maternel : 10 pas, une condition après l’autre sur le chemin des amis des bébés ». Elle sera l’occasion, d’après les responsables de la Division de l’alimentation, de la nutrition et de la survie de l’enfant (Danse), de fournir des informations et de faire des plaidoyers auprès des femmes pour une bonne politique de l’allaitement maternel. Les actions tourneront autour de dix conditions de l’allaitement maternel. Il s’agit, entre autres, d’informer sur les risques de l’alimentation artificielle, du rôle de l’allaitement maternel dans le développement des enfants et de ses effets bénéfiques sur la santé des enfants et des mères tout au long de la vie. Un soutien actif sera apporté aux mères qui allaitent pour qu’elles puissent continuer ou relancer l’allaitement maternel. Selon les spécialistes de la santé, le lait maternel est la meilleure alimentation du nourrisson et du jeune enfant. Il est conseillé aux femmes de faire l’allaitement exclusif, c’est-à-dire, donner du sein aux enfants pendant six mois avant d’introduire des aliments complémentaires dans l’alimentation de l’enfant. Ces aliments devraient accompagner l’allaitement de l’enfant jusqu’à deux ans ou plus. Au Sénégal, la semaine de l’allaitement maternel a été initiée en 1992 par l’Alliance mondiale pour l’allaitement maternel.

Eugène KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !