Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Recrudescence du paludisme : plus de 13.000 cas dans la banlieue dakaroise - 04/11/2010 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En cette fin d’hivernage, le paludisme réapparaît dans certains quartiers de la banlieue dakaroise. Au centre de santé Dominique de Pikine, 13.813 cas ont été recensés entre juillet et octobre. Cette maladie occupe ainsi la première place des consultations dans ledit centre. Selon le médecin chef, Dr Marième Dia Ndiaye du centre de santé Dominique de Pikine, de nombreuses personnes dorment sous une moustiquaire, mais passent beaucoup de temps dehors pendant la nuit, alors que l’anophèle, qui transmet la maladie commence à piquer à partir d’une heure du matin. Elle a reçu hier une équipe de journalistes français et sénégalais dans le cadre d’une visite de terrain organisée par le Programme national de lutte contre le paludisme et le Roll back malaria.

Le Dr Ndiaye a expliqué que sur la période allant de juillet à octobre, 50 % de positivité de cas suspects du paludisme ont été notés. Parmi les sujets atteints 87 % sont âgés de cinq ans ou plus, 11 % de moins de 5 ans et 1,25 % de femmes enceintes. Cependant, aucun cas de décès n’a été noté. Tous les malades ont été traités sur place, car les médicaments sont disponibles en quantité.

Après Dominique, les journalistes se sont rendus au poste de santé de Deggo, à quelques kilomètres. Ici, les patients sont couchés à même le sol à cause de fortes douleurs. Le corps chaud, Penda Faye souffre, comme les autres malades, aux côtés de sa maman qui guette le moindre geste de l’infirmière chef de poste, Mme Fatou Koba Ndiaye. Cette dernière semble débordée, mais prend son temps pour observer tout le monde. « Nous accueillons plus de 250 patients par jours, alors que nous ne sommes que deux infirmiers. Nous sommes vraiment débordés », explique-t-elle. Plus de 50% des malades souffrent du paludisme. « Chaque mois, nous recevons 6000 malades dont plus de 2000 atteints de paludisme. Nous sommes dépassés par cette maladie en cette fin d’hivernage », constate Mme Ndiaye.

Eugène KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !