Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Diabète révélations du directeur du centre de traitement marc Sankalé : près de 85% des amputations ont été évitées, ces dernières années - 04/11/2010 - Le quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Va-ton vers l’élimination des ablations de jambes de personnes atteintes du diabète ? Tout porte à le croire, au regard des résultats enregistrés ces dernières années, dans la lutte contre la maladie au Sénégal. Depuis quelques années, en effet, près de 85% des amputations ont été évitées, selon le Pr Saïd Nourou Diop, directeur du Centre de traitement Marc Sankalé.

En point de presse hier, en prélude à la célébration de la journée dédiée à cette maladie, le 14 novembre et dans le cadre du «mois du diabète», entamé depuis le début du mois par l’Association de soutien aux diabétiques (Assad), le Pr Diop indique même que les indices de ces résultats prometteurs étaient perceptibles depuis 1997. Année durant laquelle, ses interventions chirurgicales étaient réduites jusqu’à… 1% au prorata des personnes atteintes et plongées dans une situation très critique.

Mais comparativement à ces années 90 où seuls 200 nouveaux cas de diabète étaient comptabilisés, par année, la maladie a progressé à un rythme surréaliste, à partir des années 2000. Depuis cette date, en effet, le Pr Diop estime entre 2 000 et 2 500 nouveaux cas de diabète, enregistrés chaque année. De nouvelles recrues qui viennent s’ajouter aux 35 000 patients, enregistrés au Sénégal, depuis quelques années.

Toutefois, prévient le Pr Diop, ce chiffre paraît sous-estimé, puisque près de 90% des cas ne sont pas encore connus. Ce qui laisse croire que les estimations de 2 à 3% de Sénégalais diabétiques sont très en deçà de la réalité, au regard du nombre exorbitant de Sénégalais, qui souffrent actuellement de maladies non-transmissibles, communément appelées maladies chroniques.

Une loi sociale pour aider les jeunes diabétiques

Aussi, les cas de coma diabétique ont-ils drastiquement baissé, depuis quelque temps au Sénégal. Le directeur du centre Marc Sankalé rappelle encore que pendant les années 1990, 20% des lits du centre étaient occupés par des malades tombés dans le coma. Et parmi ces 20%, 37% ne se remettaient pas de leur coma, mourant dans leur lit d’hôpital. Mais aujourd’hui, se réjouit le Pr Saïd N. Diop, les statistiques font état de moins de 2% de mort, après un coma diabétique. La baisse des amputations et des cas de coma est la résultante d’une campagne d’éducation des patients, relativement à leur comportement alimentaire et au respect des exigences de leur traitement. Pour le Pr Diop, seule la sensibilisation des populations peut limiter la progression de la maladie au Sénégal. Il a même évoqué le contenu d’une étude sur la maladie, qui révèle qu’avec une bonne campagne de sensibilisation, en rapport avec les facteurs de risque, on peut prévenir jusqu’à 50% les nouveaux cas de diabète.
Cette rencontre avec la presse a été aussi mise à profit par l’Association de soutien aux diabétiques (Assad) pour réclamer un statut «clair» pour le centre Marc Sankalé. Lequel statut doit lui permettre d’avoir un budget de fonctionnement, insiste Baye Oumar Guèye, Secrétaire général de l’Assad. Dans son plaidoyer, M. Guèye a aussi insisté sur la nécessité de mettre en application une loi sur la maladie devant permettre surtout aux jeunes diabétiques de bénéficier gratuitement du traitement contre la maladie.

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !