Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

District sanitaire de Mekhé : le médecin chef demande le renforcement du personnel - 09/11/2010 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

A Mekhé, l’éloignement des populations des structures sanitaires est frein à la prise en charge sanitaire des populations. Pour y faire face, le médecin chef du district, le Dr Moustapha Faye, souhaite le renforcement du personnel. Le district sanitaire de Mekhé est situé dans la région de Thiès, département de Tivaoune, à une centaine de kilomètres de Dakar. Il couvre une superficie de 1516 km2 avec une population de 162 685 habitants, soit 107 hbts/Km2. Il comprend 600 villages dont 192 sont situés à plus 5 km d’un poste de santé, 304 sont distants d’une structure sanitaire entre 5 et 10 km.

Les 104 villages restants sont situés à 10 ou15 km d’un poste ou case de santé. La carte sanitaire de Mekhé a été ainsi déclinée par le médecin chef du district, le Dr Moustapha Faye. Il accueillait, la semaine dernière, une équipe de journalistes de presse nationale et internationale en visite dans la localité sur invitation du Programme national de lutte contre le paludisme et Roll Back malaria pour les imprégner des progrès enregistrés par le Sénégal dans sa croisade contre le paludisme.

Le district ne dispose que de 11 postes de santé ruraux fonctionnels et 2 communaux. Ce qui fait dire au Dr Faye qu’« il y a un réel problème d’accessibilité géographique », précisant que 40% de la population de Mekhé vivent au-delà de 5 km d’une structure sanitaire. Ce qui a motivé le choix Mekhé pour abriter la première phase de la prise en charge des cas du paludisme à domicile (Pacadom). Le district ne dispose que 2 médecins, 1 chirurgien dentiste, 1 technicien en odontologie, 5 infirmiers d’Etat, 3 sages femmes, 16 agents de santé communautaires pour soulager les 162.685 âmes.

Malgré tout, le district arrive à mener plusieurs activités sanitaires. Il s’agit, entre autres, des consultations primaires curatives, des activités de prévention, de promotion de la santé, de la lutte contre la maladie. Le personnel du district, aidé par les volontaires, a vacciné 31.561 enfants âgés de 0 à 59 lors des journées nationales de vaccination. Le Dr Faye a révélé que 6.345 grossesses sont « attendues par an » dans le district. Ces grossesses ne seront prises en charge que par 3 sages femmes d’Etat et 4 matrones. D’où la nécessité de renforcer le personnel.

Eugène KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !