Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le Sida : Le voyage du virus au cœur de la cellule visualisé - 04/10/2006 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Des chercheurs de l'institut Pasteur ont réussi à visualiser pour la première fois le voyage du virus du sida (VIH) jusqu'au coeur de la cellule infectée, ouvrant la voie à des traitements qui lui en interdiraient l'accès. Tous les virus doivent s'intégrer au matériel génétique d'une cellule pour en utiliser les mécanismes de réplication, la plupart du temps en pénétrant dans le noyau au moment de sa division.

Le VIH, membre de la classe de rétrovirus dite lentivirus, est, lui, capable de s'introduire dans des cellules non divisées et de se poster dans leur noyau, en suivant un chemin jusqu'à présent inconnu. C'est ce voyage au sein de la cellule qu'ont visualisé les membres de l'équipe de Pierre Cherneau, et qu'ils décrivent dans la livraison d'octobre de la revue scientifique Nature Methods.
Les chercheurs ont marqué par fluorescence l'intégrase, une protéine qui accompagne le génome viral jusqu'à son intégration dans un chromosome, dans le noyau des cellules humaines. Grâce à des techniques de vidéo-microscopie, ils ont pu suivre le cheminement du matériel génétique viral au sein de la cellule.

Ils ont parallèlement mis au point un logiciel sophistiqué, capable d'analyser avec une grande précision les mouvements des particules virales, en recréant leur parcours en 3D et en temps réel.

Pierre Cherneau et son équipe ont pu ainsi déterminer que le génome viral utilise pour progresser au travers du cytoplasme différents éléments du squelette de la cellule, filaments de protéines qui le mènent progressivement vers le noyau.
Il emprunte d'abord des fibres dites microtubules, jusqu'à arriver à proximité du noyau où d'autres ligaments, des actines, prennent le relais. Le VIH s'arrime ensuite à la paroi nucléaire, où il change de forme afin de pénétrer dans le noyau par les pores.

Une fois entré, il se diffuse et les chercheurs perdent la trace de leur marqueur fluorescent.
"En identifiant ces modes de transport du virus, l'équipe a fait un grand pas vers le développement d'outils capables de disséquer dans ses moindres détails l'infection par le VIH", estime un microbiologiste de l'Université de Cleveland, Ohio (USA), David McDonald, dans un commentaire publié avec l'article scientifique.

Ces techniques permettront selon lui "vraisemblablement d'identifier des moyens de bloquer l'infection par le virus du sida, mais aussi d'utiliser les lentivirus comme vecteurs dans les thérapies génétiques".

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !