Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Mortalité infantile - Les Infections respiratoires aiguës : 2ème cause après le paludisme à Kédougou - 04/10/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Selon les études et les enquêtes réalisées sur le sujet, il a été établi par les techniciens que les IRA (Infections Respiratoires Aiguës) constituent après le paludisme, la deuxième pathologie responsable de la mortalité infantile dans le département de Kédougou. Pour cette phase d’extension, un atelier a réuni au District Sanitaire de Kédougou tous les Agents de santé communautaire qui ont été formés au préalable par les ICP (Infirmiers Chefs de Poste) et l’équipe cadre du District, sous la houlette du Docteur Doudou SENE, Médecin Chef de la structure.

Il faut noter que ce programme appuyé par l’UNICEF était en phase test depuis 2003, il intervient à Thiadiaye et donne aujourd’hui la possibilité à 28 cases de Santé de bénéficier de l’appui de deux agents dans chacune d’entre elles qui vont prendre en charge les infections respiratoires aiguës. Et pour le paludisme qui constitue la 1ére pathologie, des stratégies relatives à la lutte contre la mortalité infantile, ont été élaborées et retenues notamment avec la 3éme phase du programme ABCD3 (atteindre les bénéficiaires communautaires à travers les Districts) avec une démarche participative et responsable impliquant toutes les populations dans la lutte. Pour cette campagne de sensibilisation, 54 ASC, 07 cases de foyer et 24 OCB (Organisation Communautaire de Base) ont été ciblés.

Seydou TOUNKARA

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !