Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Centre médico-social de Cité SENGHOR : les médicaments font défaut pour la prise en charge des talibés - 28/11/2010 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

THIES : Le centre médico-social privé du quartier Cité Senghor traverse actuellement une passe difficile. Non seulement la pharmacie est quasi-dégarnie, mais il y a également que cette structure sanitaire ne reçoit aucune subvention des autorités locales. Une situation qui plombe le fonctionnement de cet infrastructure et qui risque, si l’on y prend garde, de briser l’élan de son personnel de santé chargé des prestations de soins, des consultations et du suivi médical des nombreux talibés venus des daaras que polarise la commune de Thiès. En plus de cette couche dite vulnérable, le responsable du centre médico-social, Bécaye Sidibé, conscient de tout cela, n’a pas hésité à lancer un appel du pied aux autorités municipales, à celles du conseil régional pour l’accompagner dans cette entreprise humaine qu’il a choisie depuis plus d’une décennie.

Chaque jour, explique Bécaye Sidibé, le centre accueille plus d’une vingtaine de talibés pour des consultations. Les pathologies les plus courantes, poursuit-il, sont les dermatoses, les parasitoses, les infections pulmonaires, entre autres. A cet effet, ils reçoivent gratuitement des médicaments et sont suivis régulièrement.

« Nous accueillons également les enfants en situation difficile et les populations du quartier » indique M. Sidibé. Aujourd’hui, force est de reconnaître que la structure est véritablement à bout de souffle d’où la nécessité de voler à son secours.

D’un coût estimé à 50 millions de nos francs, le centre médico-social de Cité Senghor est le fruit d’un partenariat avec une Ong espagnole.

Sarr GONZALES

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !