Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Santé de la reproduction des adolescents : 30 infirmiers et sages-femmes de Pikine formés - 15/12/2010 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Synergie Banlieue et la Division de la santé de la reproduction ont organisé un atelier d’orientation de trois jours à l’intention de 30 infirmiers-chefs de postes du département de Pikine et des sages-femmes du Centre de santé Baye Talla Diop, ex-Saint Dominique. Cette activité de formation sur la santé de la reproduction des adolescents et Vih/sida a coïncidé avec la célébration de la journée mondiale de lutte contre le Vih/Sida. Les jeunes constituent une cible privilégiée à protéger contre les nouvelles infections au Vih/Sida. L’atelier de formation de 30 infirmiers-chefs de postes et sages-femmes organisé la semaine dernière à Pikine cadre avec l’urgence de mettre cette couche de la population à l’abri des nouvelles infections.

Les jeunes filles sont de plus en plus exposées aux grossesses précoces et indésirées aussi aux comportements sexuels à risque. A cela s’ajoute leur manque d’intégration dans les programmes de santé et l’inadaptation des structures sanitaires. Selon le docteur Bamba Diop, par ailleurs chef du bureau de santé et développement des adolescents à la Division de la santé de la reproduction, les recherches opérationnelles menées au Sénégal par l’Oms et Population Council ont montré que le personnel de santé reste la source d’information préférée des adolescents en matière de conseils et d’information sur la santé de la reproduction et le Vih/sida. Malheureusement il existe encore trop d’embûches sur le chemin des structures. Il faut également que les services soient réaménagés et adaptés aux besoins des adolescents.
Au Sénégal, l’accès et le niveau de fréquentation des structures de santé par les jeunes restent faibles dans certaines zones. Le médecin-chef du district sanitaire de Dominique Marième Dia Ndiaye a lancé un appel pour la création de centres ados.

Abdou DIOP

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !