Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Cancer au Sénégal : Le nombre de patients reste toujours élevé - 13/01/2011 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La sensibilisation pour le traitement et la prévention du cancer, une des premières causes de mortalité dans le monde, n’a pas encore porté ses fruits. En effet, 6646 nouveaux cas sont enregistrés rien qu’au Sénégal d’après les estimations de 2008. C’est le cancer du col de l’utérus qui est le plus fréquent suivi de celui du foie, du sein, de la prostate etc. Mais selon le professeur Mamadou Diop de l’Institut de cancérologie de l’hôpital Dantec, «pour être proche de la réalité, il faut multiplier ce chiffre par 2 car pour lui, il y’a d’autres patients qui meurent cil chez eux», soulignait-il hier, mercredi 12 janvier, à l’occasion du point de presse de la Ligue sénégalaise contre le cancer.

Face à cette situation alarmante, il a noté l’urgence de la mise sur pied d’un répertoire de tumeur avec les 3 principaux hôpitaux de Dakar. Le responsable de l’Institut de cancérologie Curie n’a pas manqué de dénoncer une absence de volonté politique dans la formation du personnel spécialisé en cancer «Il n’ya pas une politique de formation. Pour toute la sous région, il n’existe que 3 radiothérapeutes basé à Dakar », relève t-il.

Malgré cela, il a toutefois loué les avancements qui sont notés dans la lutte contre le cancer «Il y a des efforts qui sont en train d’être faits et c’est d’ailleurs dans ce cadre qu’une réunion est prévue avec le ministère des finances afin de voir comment subventionner les médicaments anticancéreux ». Et d’ajouter : « la chimiothérapie qui constitue le gros du traitement du cancer est gratuit chez les enfants. Du moins à L’Institut Curie ».

A noter que la Ligue sénégalaise contre le Cancer (Lisca), dans sa mission d’appui aux personnes démunies, a collecté en 2010 plus de 105 millions de F Cfa grâce à la soirée de cancer solidarité.

Mamadou Amadou DIOP

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !