Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Éthique de la recherche clinique : Le Wanetam renforce les capacités de ses membres - 18/01/2011 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Réseau ouest africain contre la Tuberculose, le Vih Sida et le Paludisme (Wanetam) a décidé de renforcer les capacités de ses adhérents pour leur permettre de s’acquitter correctement de leurs missions dans un contexte où les ressources financières sont rares. C’est dans ce cadre qu’il organise depuis hier, lundi, un atelier de renforcement de capacités de quatre jours (du 17 au 20 janvier) en faveur de ces derniers à l’hôpital Le Dantec, sur « les aspects éthiques de la recherche clinique ». Cette rencontre qui regroupe un parterre de chercheurs en provenance des pays de la sous-région va permettre d’outiller les participants à mieux cerner les procédures éthiques.

L’insuffisance des ressources allouées à la recherche constitue un obstacle de taille dans un contexte où l’information scientifique et technologique est de plus en plus commercialisée et onéreuse. Malheureusement, dans beaucoup de nos pays africains, la recherche scientifique est reléguée au second plan avec des budgets n’accédant même pas 2% . Une situation qui gangrène la qualité des recherches et pose parfois même des problèmes d’éthiques dans la recherche.

Pour faire face à cette situation et permettre à ses différents membres de s’acquitter correctement de leurs missions, le Réseau ouest africain contre la Tuberculose, le Vih/Sida et le Paludisme (Wanetam), a organisé une session de renforcement de capacités à travers des formations dans les trois domaines que prend en compte le Wanetam. C’est dans ce cadre que se tient depuis hier, lundi, le premier atelier sur « les aspects éthiques de la recherche clinique ». Une rencontre qui regroupe un parterre de chercheurs en provenance des pays de la sous-région en vue de les permettre, selon Samba Cor Sarr, du ministère de la Santé et de la prévention, « d’avoir une maitrise des différents standards en matière d’éthique dans le cadre de la recherche clinique.

Des standards qui sont la malfaisance, la bienfaisance, la justice, mais également faire en sorte que la sécurité des participants aux essais puissent être sauvegardés à tout point de vue. «Toute chose qui, dit-il, intéresse au premier chef les chercheurs, car cela devra leur permettre d’assurer un leadership dans le secteur de la recherche et d’éviter d’être de simples exécutants des idées du Nord, et pour prendre en compte les préoccupations de l’Afrique ». Dans cette même optique, le coordonnateur du Wanetam, le Professeur Souleymane Mboup, a souligné qu’« au détours de ces quatre jours de formation, les participants pourront mieux comprendre les procédures éthiques telles que l’information, le consentement, les bénéfices et les risques liés à la mise en œuvre d’activités de recherche … ».

Une préoccupation qui s’avère nécessaire car, pour la représentante de l’OMS, Ndéla Diakhaté, « les stratégies de contrôle de la maladie doivent, pour être efficaces, s’appuyer sur des travaux de recherche qui respectent l’éthique». Ainsi, dira-t-elle, « Je suis convaincue que la plupart des orientations pour le respect des bonnes pratiques que sont, entre autres, les risques potentiels et avantages dans les essais de méthodes biomédicales de prévention du Vih, de la tuberculose et du paludisme. Les responsabilités morales, l’inclusion des femmes, des enfants et adolescents et l’accès aux avantages post essais cliniques seront abordés avec les participants ».

Mamadou Amadou DIOP

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !