Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Amélioration de la santé de la mère et de l’enfant : La France contribuera pour 65 milliards par an pendant cinq ans - 09/02/2011 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La France met la main à la poche. A partir de cette année, elle dégagera 100 millions d’euros, soit 65 milliards de francs Cfa par an sur les cinq prochaines années, en guise de contribution à l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant. C’est le ministre français de la Coopération, Henri De Raincourt, qui l’a annoncé à la cérémonie d’ouverture de la conférence internationale sur la planification familiale ouverte hier à Ouagadougou, la capitale burkinabé.

Henri De Raincourt vient ainsi confirmer l’engagement du président français Nicolas Sarkozy sur la grande initiative des pays membres du G8 en faveur de la santé de la mère et de l’enfant. Selon lui, la planification familiale a sa place dans le cadre de cet engagement avec les trois autres thèmes essentiels pour la santé des femmes et des enfants que sont la nutrition, la santé reproductive et la formation du personnel, particulièrement les sages-femmes.

Pour le gouvernement français, ces engagements ‘importants’ seront déclinés à la fois sur le plan bilatéral et multilatéral. S’agissant du volet bilatéral, le ministre de la Coopération a annoncé que la France consacrera, sur les cinq prochaines années, 100 millions d’euros pour des actions en faveur de la planification familiale dans les pays francophones d’Afrique de l’Ouest. En partenariat avec les pays bénéficiaires et à travers les dispositifs de coopération bilatérale et l’Agence française de développement, ces projets, annonce Henri De Raincourt, seront mis en œuvre dès cette année.

Dans le cadre de la coopération multilatérale, la France financera des actions qui seront pilotées sur le terrain par les principales organisations internationales compétentes. Il s’agit de l’Organisation mondiale de la santé et du Fonds des Nations Unies pour la population.

Premier contributeur européen au niveau du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, la France y a soutenu activement la création d’un volet d’activités spécifiques dédiées à la santé de la mère et de l’enfant.

I. NIANG

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !