Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme au Sénégal : 26800 enfants sauvés par les moustiquaires imprégnées - 14/04/2011 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les autorités sanitaires du Sénégal veulent aboutir à plus de résultats, avec l’impact des interventions de lutte contre le paludisme réalisés à travers le Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp). C’est ainsi qu’à l’occasion de la célébration de la 4ème journée mondiale de lutte contre le paludisme prévue le 30 avril prochain au Sénégal, le thème « Faire des progrès et avoir un impact » a été choisi. En point de presse organisé hier, mercredi 13 avril, en prélude à cette journée, ces mêmes autorités ont profité de l’occasion pour relever le rôle des moustiquaires imprégnées dans la sauvegarde des vies, surtout des enfants des moins de 5 ans.

Les moustiquaires imprégnées contribuent efficacement à la lutte contre le paludisme. C’est du moins l’hypothèse qu’ont fait leur les autorités en charge de la lutte contre le paludisme au Sénégal. Selon ces dernières qui faisaient face à la presse hier, mercredi 13 avril, en prélude à la célébration de la journée du 30 avril consacrée cette année à la lutte contre le paludisme au Sénégal, « 26800 enfants de moins de 5 ans ont été sauvés durant la période 2001-2010, grâce aux moustiquaires imprégnées ».

Selon Mame Birame Diouf, adjoint au directeur du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp), « Ce chiffre a été obtenu à partir du nouveau modèle utilisé par la communauté internationale ». Un outil qui se base, dit-il, sur le taux de disponibilité de moustiquaires imprégnées (85 pour cent).

Toutefois, le docteur Idrissa Talla du ministère de la Santé a précisé que « ce sont des chiffres qui présentent des marges d’erreurs mais cependant nécessaires pour booster les interventions ».

Ainsi, face à ces acquis, les autorités sanitaires comptent cette année mettre l’accent, à l’occasion de la journée mondiale, sur le fait de « faire des progrès et avoir un impact ». Toute chose indispensable car, à en croire le Pnlp, « Réduire l’impact du paludisme est essentiel à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement ». Toute chose qui, d’après le programme de lutte contre le paludisme, passe par « l’identification des obstacles qui représentent un frein à la lutte contre le paludisme ».

C’est ainsi que l’adjoint au directeur du Pnlp M.Diouf a indiqué que « Dans le cadre du plan stratégique 2011 2015, il nous faut une planification spécifique pour la banlieue avec toutes les structures de lutte du pays ». Une façon qui, pour lui, « permettra de mettre sur place un programme agressif anti larvaire ». Toutes ces interventions viendront compléter les nombreuses actions de lutte contre le paludisme initiées depuis 2006 notamment les Act, les moustiquaires imprégnées, les Tdr etc.

A noter que cette année, en plus de la cérémonie officielle, une batterie d’activités sera organisée à Dakar, Kaolack, Thiénaba et Poponguine, pour permettre de toucher le maximum de cibles.

par Mamadou Amadou DIOP

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !