Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la mortalite maternelle et infantile : les « Badienou gokh » livrées à elles mêmes - 09/09/2011 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’initiative des badienou gokh ou marraines de localités chargées d’assister et de suivre les femmes enceintes dans leur voisinage immédiat est-elle en train de péricliter. En tous cas après le lancement en grande pompe de cette stratégie socio sanitaire de base, les actrices ont fortement rué dans les brancards hier à Guédiawaye lors de la journée de mise à niveau qui leur était destinée. D’une seule voix elles ont déploré l’absence d’un minimum de moyens pour assurer leur rôle et faire baisser la mortalité maternelle et infantile.

Initié par le président de la République, le concept « Badienou Gokh » qui est une stratégie de renfort dans la lute contre la mortalité maternelle et infantile a pris du plomb dans les ailes. Hier, les femmes du département de Guédiawaye n’ont pas été tendres pour déverser toute leur bile face à leurs conditions de travail non satisfaisantes et les promesses non tenues par les autorités. En une seule voix devant leur présidente et de leur coordonnateur, ces femmes qui accompagnent bénévolement les femmes enceintes jusqu’au terne de leurs grossesses ont listé ouvertement les promesses non tenues.

Pas de portables ni de crédit téléphonique depuis qu’elles sont devenues opérationnelles. Plus grave, elles n’arrivent pas à obtenir de badges d’identification leur donnant l’accès dans les structures sanitaires où elles sont souvent bloquées à la porte. Le pire de toutes ces revendications c’est que depuis qu’elles ont été formées, elles n’ont pas reçu la moindre attestation. La situation difficile qu’elle traverse depuis lors sur le terrain est donc des plus difficiles alors qu’elles se sont engagées dans des activités intenses pour sauver la vie des femmes enceintes.

Leur rôle est multiforme entre les orientations de malades, les premiers conseils pratiques, la sensibilisation et l’accompagnement et le suivi des femmes enceintes. Mieux encore, comme l’a souligné le coordonnateur du Réseau de Badjenu Gox du District de Guédiawaye, ces femmes suivent les vaccinations des femmes enceintes et s’occupent des grossesses non désirées pour éviter les avortements informels et assistent les victimes de viols devenus très fréquents sur les filles de moins de cinq ans.

C’est ce qui explique toujours selon Ousmane Mbacké Diaw que chaque mois elles rétablissent un rapport de leurs activités. Tout cela même, si elles n’ont pas souvent les meilleurs rapports avec les sages femmes aux postes de santé car le plus souvent elles évacuent et assistent les femmes enceintes par leurs propres moyens. C'est-à-dire à leur payer les tickets de consultation et l’ordonnance. Ce qui les porte à jurer que si la vocation et le rôle des badienou gokh étaient bien pris en charge par l’Etat comme il l’avait annoncé, elles peuvent bien faire reculer la mortalité maternelle et néonatale. Mais sans moyen et laissées à elles mêmes, comment réussir leurs missions et atteindre les objectifs visés ?

C’est enfin, après cette une kyrielle de revendications que les badienou gokh du département de Guédiawaye, ont interpellé le président de la République initiateur de ce programme, qu’elles demandent à rencontrer afin que cette stratégie bien pensée trouve des voies opérationnelles durables.

Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !