Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Doses curatives antipaludiques : 200.000 enfants protégés à BAMBEY, MBOUR et FATICK - 26/10/2011 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une étude de restitution présentée hier à l’université de Dakar a montré que la dose curative antipaludique connue sous le vocable Traitement préventif intermittent (Itpc, en anglais), a permis de protéger 200.000 enfants de moins de 4 ans contre le paludisme dans les districts sanitaires de Mbour, Bambey et Fatick.

Après l’adoption des combinaisons à base d’artémésinine (Act) qui ont fait baisser le taux du paludisme au Sénégal, un autre outil de prévention dénommé Traitement préventif intermittent (Iptc, en anglais) est en train de produire des effets positifs dans la prévention contre cette maladie. Il s’agit d’une dose mise en œuvre dans les districts de Mbour, de Fatick et de Bambey. Elle a permis de protéger 200.000 enfants contre le paludisme. Ces enfants reçoivent la dose une fois le mois durant la période de pic de la maladie (septembre, octobre et novembre). Selon le médecin épidémiologique, le Dr Badara Cissé, après l’intervention pilote effectuée dans le département de Tivaouone en 2006, plus de 800.000 doses ont été administrées aux enfants de moins de 4 ans des 45 postes de santé. Le Dr Badara Cissé entouré des médecins chefs de ces districts et de ses collaborateurs, a présenté les résultats de cette intervention qu’il qualifie de « doses curatives antipaludiques». Il a expliqué que cette dose est une combinaison de sulfadoxine pyrimethamine et amodiaquine qui est composée d’antibiotiques de longue durée d’action. Il a ajouté que « les résultats de ces essais ont montré que les enfants qui ont reçu cette dose ont 90% de chance dans les 5 semaines qui suivent, de ne pas faire le paludisme ». Mais, « à condition qu’ils reçoivent la dose une fois le mois», a-t-il précisé. Ajoutant que cette dose est une association « d’antibiotiques efficaces ».

Le paludisme, une maladie changeante

Le Dr Cissé a rappelé que le paludisme est une maladie « changeante » et nécessite une réflexion des acteurs de la médecine en vue de s’adapter à ses mutations afin de mettre en place une stratégie qui peut accélérer l’effort vers la pré-élimination. Le Pr. Oumar Gaye, chef service déparasitologie de la Faculté Médecine s’est félicité du rôle que joue cette dose dite traitement préventif intermittent (Iptc). « Dans les zones sahéliennes, nous nous sommes rendus compte que ces en septembre, octobre et novembre que le paludisme fait plus de dégâts, et cette stratégie permet de protéger les enfants contre le paludisme », a soutenu le Pr. Gaye.

Au cours de cette rencontre de restitution, le Dr Cheikh Sokhna, chercheur à l’Institut de recherche pour le développement (Ird) a fait la situation de la morbidité et prévalence du paludisme dans les localités de Diémo, Niakhar, Bandafassi et Mlomp où le taux du paludisme a baissé.

Selon lui, la tranche d’âge touchée par le paludisme a changé de camp dans ces localités où les enfants de moins de 4 ans ne sont plus vulnérables. « Ce sont des jeunes adolescents de 10 à 20 ans qui sont plus exposés au paludisme. Cela a été prouvé par tous nos observatoires de population et de santé. Ce qui veut dire que le paludisme est en train de se déplacer des petits enfants vers les grandes personnes », a-t-il fait savoir.

Eugène KALY et Khadidiatou DIALLO (stagiaire)

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !