Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Pour juguler les maux de la pratique médicinale : les spécialistes plaident pour un comité national de lutte contre les traumatismes - 10/01/2012 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Face à tous ces maux dont souffrent patients et spécialistes de l’orthopédie et de la traumatologie au Sénégal, des pistes de solutions sont ébauchées. Par exemple, la création d’un comité national de lutte contre les traumatismes avec une cellule de veille.

‘Il est imminent de travailler avec les institutions, moins avec des personnes (…), la société sénégalaise a convié tous les ministères, les médias, les usagers et l’ensemble des acteurs qui s’intéressent à la chose traumatique à une réflexion autour d’un groupe’, informe le Pr Sy. Il s’agira, selon lui, de voir comment améliorer les soins, comment former les hommes et les femmes qui vont s’occuper de ces victimes de traumatisme. Mais aussi comment renforcer en capacité et en compétence le personnel de santé, comment assurer le devenir des victimes de traumatisme après leurs soins. Bref, ce comité national devrait réfléchir sur l’accessibilité et l’effectivité des moyens qui sont mis à la disposition des victimes de traumatisme.

A côté, il sera également question d’articuler autour de missions précises toutes les campagnes nationales de prévention qui sont faites. ‘Je suis désolé de le dire, toutes les campagnes que nous faisons ne remplissent pas les objectifs qu’on s’est assignés. Il faut dépasser le stade de la sensation et du sensationnel. Il faut travailler dans la durée’, préconise le Pr Sy. Il indique, pour s’en réjouir, que le ministre de la Santé, Modou Diagne Fada, a été sensible à l’idée, en désignant un conseiller technique qui est déjà entré en contact avec la société sénégalaise de chirurgie orthopédique et traumatologique qui regroupe l’ensemble des spécialistes du domaine. Ceci, pour travailler sur les institutions qui existent dans le pays de sorte que la chose traumatique soit contrôlée.

A. SIDY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !