Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Ampleur du cancer du sein et du col de l’utérus : Le Sénégal enregistre 20 mille nouveaux cas, chaque année - 20/02/2012 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

S’il n’est pas stoppé, le cancer du sein et du col de l’utérus affectera, d’ici l’horizon 2015, la vie de 80 mille Sénégalaises. Cette pathologie sournoise fait déjà des ravages dans le pays. Le cancer du col de l’utérus sévit toujours dans de nombreux pays d’Afrique, d’Amérique du sud et d’Asie.

Il est en nette augmentation en Afrique subsaharienne, notamment au Sénégal. Où, informe Dr. Rose Wardini, présidente de Medisol International, elle (la maladie) enregistre, chaque année, 20 000 nouveaux cas. Cette ampleur inquiétante du cancer du sein et du col utérin est liée, selon la gynécologue, au caractère sournois de la maladie qui ‘est souvent diagnostiquée trop tard chez 80 % des femmes atteintes’, regrette-t-elle dans un communiqué parvenu, hier, à notre rédaction.

‘Le coût élevé de la prise en charge thérapeutique du cancer invasif du col de l’utérus est largement au dessus des moyens de la presque totalité des Sénégalais. D’où l’intérêt de mettre l’accent sur les moyens de prévention et de dépistage de cette pathologie’, exhorte, dans le document, la présidente de Medisol International. Une recommandation que semble suivre la ville de Dakar qui a organisé, du 25 au 27 janvier dernier, la campagne de 72 heures de dépistage gratuit du cancer du sein et de col de l’utérus, au profit des populations des communes d’arrondissement de Grand-Yoff, de la Médina et des Parcelles-Assainies.

L’objectif premier étant de favoriser, d’abord, la prévention et puis, la lutte contre ‘cette maladie qui enregistre chaque année plus de 500 000 nouveaux cas et près de 300 000 morts dans le monde’, lit-on dans le document qui nous est parvenu. Au bout de 72h d’action ‘ininterrompue’ sur le terrain, Medisol International a pu dépister environ 750 femmes au lieu des 600 cas initialement recensés. Soit, 250 femmes à la Médina, 300 femmes aux Parcelles-Assainies et 200 femmes à Grand-Yoff.

‘Afin d’assurer un dépistage fiable, nous avons associé les techniques de l’Iva/Ivl à la technique du frottis’, a informé le Dr. Rose Wardini. Mais pour en arriver à ce nombre de femmes touchées, dans le cadre de cette opération, qui entre dans le cadre des actions humanitaires, menées régulièrement par Medisol International, ‘l’association a mobilisé un important dispositif médical. Environ 40 personnes, regroupant pour l’essentiel des médecins cancérologues, des sages-femmes, des infirmiers et des agents de sensibilisation, ont été déployées’, mentionne le communiqué. ‘Cette campagne de dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus constitue une première phase test qui s’élargira, avec le temps, à d’autres Communes d’Arrondissement de la Ville de Dakar’, rassure Dr. Rose Wardini.

Abdoulaye SIDY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !