Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Le taux de mortalité du paludisme baisse de 18 à 3,7 % au Sénégal - 21/04/2012 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale préside, le 25 avril, à Pkikine, la cérémonie officielle de la Journée mondiale contre le paludisme. Cette maladie, qui représente 40 % des dépenses publique de la santé, a vu son taux de mortalité chuter de 18 à 3,7 %. Le Sénégal, à l’instar de la communauté internationale, célèbre, le 25 avril prochain, la Journée mondiale contre le paludisme. « Maintenir les progrès, sauver des vies : investir dans la lutte contre le paludisme » est le thème de cette année.

En prélude à cette journée, le coordinateur du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp), le Dr Cheikh Tacko Diop, et ses partenaires ont fait face à la presse, hier, à Dakar, pour faire la situation de la lutte contre le paludisme au Sénégal. Ils ont révélé une baisse du taux de morbidité et de mortalité. Selon les statistiques du Dr Tacko Diop, le taux de morbidité est passé de 22 % à 4 %. Le nombre de malades consultés a, aussi, baissé dans les différentes structures sanitaires du pays. « Nous avons enregistré de bons résultats, en ce qui concerne la mortalité. Au Sénégal où le taux de la mortalité est passée de 18 % en 2005 à 3,7 % à nos jours, les populations meurent, de moins en moins, du paludisme », a dit le coordinateur du Pnlp. Il a invité les partenaires à investir davantage dans la lutte contre le paludisme, notant que « lutter contre le paludisme, c’est sauver des vies en réduisant le taux de la pauvreté ». Il a expliqué que le paludisme crève les budgets des ménages de 25 % et constitue 40 % des dépenses publique en santé. « C’est dire que le paludisme est une pathologie qui consomme beaucoup de ressources. D’où la nécessité de poursuivre la lutte », a-t-il fait remarquer.

Prise en charge à domicile

Informant que le Pnlp poursuit sa politique de couverture universelle des moustiquaires imprégnées au Sénégal, le Dr Diop a indiqué que 10 régions ont été déjà couvertes, soit un taux de couverture de 80 %. La distribution se poursuit dans les régions de Ziguinchor et de Louga. « Dakar et Thiès recevront leurs moustiquaires d’ici le mois d’août », a-t-il promis. Cheikh T. Diop souhaite que tous les lits soient couverts en moustiquaires pendant toute l’année.

Le département de Pikine (où sera célébrée cette journée) a été choisi afin de rendre hommage aux populations pour « leur engagement dans la lutte contre paludisme » et encourager le district qui a abattu « un travail remarquable ces dernières années », a soutenu Mme Oulèye Bèye du Plnp. Le Dr Cheikh Tacko Diop a profité de l’occasion pour informer les villages ne disposant pas de postes et de cases de santé que les dispensateurs des soins à domicile formés et recrutés dans le cadre de la prise en charge des cas du paludismes à domicile (Pecadom) seront renforcés pour pouvoir traiter l’infection respiratoire aigue et les maladies diarrhéiques. Cette stratégie concerne, actuellement, 976 villages. « Nous allons procéder, au cours de l’année, à l’enrôlement de 1.200 villages de plus pour une prise en charge correcte du paludisme à domicile », a-t-il promis. Le paludisme reste une maladie meurtrière, car il tue par an environ 1,5 million de personnes dans le monde dont 90 % en Afrique.

Eugène KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !