Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Journées médicales de principales : la 13ème édition consacrée à la drépanocytose - 31/05/2012 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Au moment où 10 % des Sénégalais sont touchés par la drépanocytose, la disponibilité du sang dans les structures sanitaires est devenue véritablement problématique. L’alerte est du Professeur Amadou Sidy Ka, chef du département pédiatrique qui s’exprimait avant-hier mardi sur la question à l’occasion d’une conférence de presse tenue en prélude des 13èmes journées médicales de l’hôpital Principal de Dakar, prévues du 31 Mai aux 02 juin prochain à l’hôtel des Almadies.

Le défit du sang dans les structures sanitaires en vue d’une meilleure prise en charge des patients inquiète de plus en plus les spécialistes du secteur. Avant hier mardi, à l’occasion d’une rencontre avec la presse organisée en prélude aux journées médicales de l’hôpital Principal de Dakar, les spécialistes ont haussé le ton pour dénoncer le grave déficit de sang dans les structures de soins. Selon eux « les banques de sang souffrent de réels déficits ; d’où les sérieux problèmes pour secourir les malades sénégalais atteints de drépanocytose. Et pour le Professeur Amadou Sidy Ka, président du Comité consultatif de ces Journées médicales, c’est l’occasion d’en débattre pour que des solutions soient trouvées.

Au Sénégal près de 10 % de la population sont touchées par cette pathologie choisie cette année comme thème des Journées médicales de l’hôpital Principal de Dakar. Selon le professeur Ka, cette pathologie préoccupe tous les spécialistes de la médecine. C’est pour cela que les cardiologues, les neurologues, les pédiatres, les biologistes, les urologues, les gynécologues, entres autres spécialistes sont intéressés par cette maladie qui touche l’ensemble des organes du corps humain. L’innovation de taille annoncée à l’occasion de cette 13ème édition des Journées médicales de Principal, c’est que pour la première fois la parole sera donnée aux malades pour améliorer la qualité de leur prise en charge.

Ils vont ainsi en profiter pour parler de leurs maladies et de s’exprimer de vives voix sur leurs difficultés et leurs attentes par rapport à la qualité de leur prise en charge. Des conférenciers vont venir du Mali, du Maroc, de la France, des Etats Unis pour partager leurs expériences avec les spécialistes sénégalais.

Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !