Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Rougeole : Plus de 200.000 enfants vaccinés dans la région de Thiès - 16/11/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Lancé officiellement le 30 octobre dernier par le chef de l’exécutif régional, la campagne de vaccination contre la rougeole s’est déroulée dans de bonnes conditions à Thiès, selon le responsable de la division de l’immunisation et de la surveillance épidémiologique au niveau de la région médicale qui affirme que l’objectif a été atteint. Bien, évidemment, des couacs ont été notés par endroits. Cela est inhérent à toute œuvre humaine, reconnaît Ndiogou Sarr Dièye qui a indiqué que grâce à la partition jouée par les autorités administratives, les chefs religieux et autres leaders d’opinion, les enfants sont venus en masse avec leurs mamans, au niveau des centres de rassemblement.

Ce sont 235.845 enfants âgés de 9 mois à 5 ans qui ont été vaccinés au niveau de la région de Thiès. C’est le district de Khombole qui s’est bien illustré avec un taux de couverture vaccinale de 105 %. Il est suivi de Mekhé (96 %).
Pendant la semaine consacrée à cette campagne de vaccination, les médecins-chefs de district ont travaillé sans relâche sous la houlette du médecin-chef de la région médicale, Elhadji Papa Amadou Diack, pour une réussite de l’opération qui a vu le déploiement au niveau de la région des infirmiers chefs de postes, du personnel de santé au grand complet appuyé par celui communautaire.

S’agissant de la supplémentation en vitamine A, c’est encore le district sanitaire de Khombole qui arrive en tête avec un taux de 103 %, puis Mekhé 96 %. Il faut ajouter à cela le déparasitage des enfants qui a atteint la presque totalité des cibles.
En tout cas, pour cette campagne passée, Ndiogou Sarr Dièye a laissé entendre que tout le monde s’est pleinement investi pour le succès de l’opération. La direction régionale du préscolaire, Plan Sénégal, le développement social ont contribué de manière positive en offrant du carburant, en mettant des véhicules et chauffeurs à la disposition de la région médicale.

Idem, pour les communes de Joal-Fadiouth et Mekhé, sans passer sous silence le soutien financier des comités de santé. Sans verser dans l’auto-glorification ou s’enfermer dans l’auto-satisfaction, Ndiogou Sarr Dièye pense que le travail doit se poursuivre pour éradiquer de manière définitive cette maladie qui est mortelle si elle n’est pas traitée à temps et efficacement en raison des complications qui peuvent surgir dans la plupart des cas, mais également des séquelles que cela peut entraîner durant toute l’existence de l’individu. Il est bien vrai que la santé n’a pas de prix comme on a coutume de le dire. Mais, elle a un coût.

ABDOURAHMANE SARR GONZALES

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !