Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Accès gratuit aux soins en périphérie... - Le Pr. Souleymane Mboup lève le voile sur un programme de 3 ans - 21/06/2012 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les populations des zones périphériques auront accès aux soins de santé sans bourse délier pour certaines pathologies. L'annonce a été faite, hier, par le Pr. Souleymane Mboup lors du lancement des activités de la Fondation africaine pour la médecine et la recherche (Amref). Cette structure compte impulser une dynamique de réactualisation des connaissances des sages-femmes, des infirmiers d'Etats et des médecins officiant dans les zones périphériques.

Après le Kenya, l'Ethiopie, l'Afrique du Sud, la Somalie, la Tanzanie, l'Ouganda, la Fondation africaine pour la médecine et la recherche (Amref) vient d'être officiellement lancée par le représentant du ministre de la Santé et de l'Action sociale.

La nouvelle structure, qui a déjà opéré 131 patients de la cataracte et une centaine de femmes atteintes de fistules obstétricales, se fixe comme défis la décentralisation des soins de santé.
« L'Amref interviendra dans des zones périphériques, auprès des populations démunies, en vue de les soigner gratuitement pour certaines pathologies.

Nous formerons gratuitement les infirmiers, les sages-femmes, les médecins, afin qu'ils soient au même niveau d'information que ceux qui sont dans les centres urbains », a expliqué le président du Conseil consultatif de cette fondation, le Pr. Souleymane Mboup.
L'implantation des laboratoires de recherche et de lutte contre les maladies dans les zones périphériques figure dans le projet de cette organisation vieille de 55 ans, qui place les populations démunies au cœur de ses préoccupations. « Durant trois ans, nous pourrons offrir gratuitement des soins et des formations dans les zones reculées.

Nous voulons accompagner le gouvernement du Sénégal », a précisé le Pr. Souleymane Mboup, qui a aussi révélé que la télémédecine sera utilisée pour la formation des médecins et les échanges entre les praticiens.

L'Amref formulera des suggestions et des propositions pour une meilleure élaboration de la politique de santé et pour la mise en place des programmes efficaces de lutte contre les pathologies.

« La fondation regroupe des médecins de plusieurs pays. Nous avons une expérience pour conseiller les gouvernements en matière de politique sanitaire », a avancé la directrice générale de l'Amref, le Dr Téguest Guerma.

Le ministère de la Santé et de l'Action sociale a mesuré toute la pertinence de l'implantation d'une telle fondation au Sénégal. « Tous les partenaires désireux d'appuyer le Sénégal dans sa politique de santé et contribuer à l'atteinte de ses objectifs sont les bienvenus.
Ils doivent, toutefois, s'intégrer dans les orientations de notre politique de santé en tenant compte de nos priorités et des besoins exprimés par les populations », s'est exprimé le représentant du ministre.

Par Idrissa Sané

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !