Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Réglementation au sein de l'UEMOA : le Sénégal propose l’élaboration de guides de référence pharmaceutique - 17/07/2012 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les pays membres de l’Uemoa veulent harmoniser leurs textes relatifs à la réglementation pharmaceutique. Pour la promotion des bonnes pratiques en la matière, le Sénégal propose l’élaboration de guides de référence communs à tous les pays membres.

Les 8 pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) se sont dotés de 6 textes réglementaires relatifs à la réglementation pharmaceutique. Ceci, grâce à la Cellule pour l’harmonisation de la réglementation et la coopération pharmaceutiques qui a permis la mise en place d’un cadre réglementaire harmonisé. Pourtant, a relevé, Seydou Sissouma, commissaire chargé du Développement social et culturel au sein de l’Union, « l’adoption d’un texte communautaire ne suffit pas à garantir sa mise en œuvre sur le terrain ». D’où la série d’ateliers d’information et de sensibilisation à travers les différents pays membres pour que les différents acteurs (Etats, docteurs et industriels) s’approprient le contenu de ces textes.
Hier, à l’occasion de la tenue de l’atelier national à Dakar, le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Mame Abdoulaye Guèye, a plaidé pour l’élaboration de « guides » qui seront des « référentiels » pour l’ensemble des autorités nationales de régulation (Anr) des pays de l’Uemoa, des industriels et des exploitants. Car, selon lui, « En Afrique noire, la quasi-totalité des besoins en médicaments est importée et les origines sont de plus en plus diversifiées».
Mieux, a souligné le représentant du ministre de la Santé, l’application de ces textes communautaires apportent « des garanties pour un système d’assurance qualité des produits pharmaceutiques à usage humain, mais également un référentiel de normes dans le domaine de l’inspection pharmaceutique ».

Approche multisectorielle

Au-delà de la mise en place de ce référentiel et des textes communautaires, il faut, selon le directeur de cabinet du ministre de la santé, « privilégier l’information, la communication et l’éducation » pour un changement de comportement et « développer les capacités de production de médicaments de qualité ». Aussi, a fait remarquer Mame Abdoulaye Guèye, une « approche multisectorielle » doit être privilégiée en impliquant tous les services de l’Etat, en particulier la Police, la Gendarmerie, les Douanes, les services de santé, du commerce, etc.
Cet atelier de Dakar survient après ceux tenus au Burkina Faso, au Bénin, au Togo et en Côte d’ivoire. Le Sénégal fait partie des pays de la sous région qui disposent des « plus anciennes références » en matière de réglementation pharmaceutique.

Maguette NDONG

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !