Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Prise en charge des sidéens : Docteur Abdoulaye Sidibé Wade la juge satisfaisante - 13/09/2012 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Docteur Abdoulaye Sidibé Wade, chef de la division de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Disi) a jugé satisfaisant le bilan de la prise en charge des personnes vivant avec le virus du sida ; selon une dépêche de l’Aps. C’était dans le cadre d’un atelier consacré à la revue du renforcement du système de Santé(Rss). L’atelier de revue avait pour objectif, souligne une dépêche de l’Agence de presse Sénégalaise, d’examiner de façon pratique les performances des différentes structures ayant en charge la mise en œuvre du Rss pour une durée de trois jours, faisant ainsi le bilan 2ans après et avant le passage à la deuxième étape.

Selon la même source, Dr Abdoulaye Sidibé Wade a déclaré en effet que : « cette rencontre est faite pour que les Pvvih qui ont besoin de traitement puissent y bénéficier, mais aussi pour toute personne non infectée ayant besoin de se dépister. Pour lui, l’accès est universel, le processus de décentralisation de la prise en charge a été montée dans tous les centres de santé ». Et d’ajouter qu’un autre challenge est mis en branle et consiste à la décentralisation de la prévention de la transmission mère-enfant (Pime) du virus du sida.

Le Sénégal, dit-il, s’engage à être présent au rendez-vous de l’élimination de la transmission ». Selon le docteur Wade, « après deux ans de travail, nous avons une assez bonne satisfaction qui se matérialise par une implication des différents bénéficiaires que sont les régions médicales ou on a constaté un niveau d’appréciation du programme par les structures décentralisées. Tout ce que nous faisons ; dit-il, pour renforcer le système de santé, participe de l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en 2015 et cela constitue un grand défi que nous voulons relever », a révélé le docteur.

Le même spécialiste de souligner : « nous avons une bonne performance dans la mise en œuvre du Paquet de services intégré(Pis).Cela veut dire, que nous agissons sur les gaps du système, pour les combler en vue d’une meilleure prestation de service des populations. Mais il faut voir aussi qu’il ya une petite faiblesse dans les réhabitations dues au fait qu’il ya un retard dans la validation du plan correspondant. Mais, nous sommes entrain de nous rattraper, pour qu’avant la fin de l’année, nous puissions être performants dans ce domaine. Donc, je retiens que le projet est satisfaisant du fait des performances engrangés, a t-il dit.

Dior NIASSE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !