Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale : le projet de la Jica étendu aux 14 régions du Sénégal - 25/09/2012 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Projet de renforcement des soins de santé maternelle et néonatale (Pressmn) sera mis à l’échelle des 14 régions du Sénégal. La signature de l’accord a eu lieu, jeudi, au ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale et l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) ont signé, jeudi, un nouveau protocole. Celui-ci consacre le passage à l’échelle nationale du Projet de renforcement des soins de santé maternelle et néonatale (Pressmn) qui était, jusqu’ici, expérimenté dans les régions de Tambacounda et de Kédougou. « Ce projet mis en œuvre dans les régions de Tambacounda et Kédougou où les indicateurs de la santé maternelle étaient faibles, va connaître une deuxième phase. Nous sommes déterminés à apporter notre contribution pour l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement au Sénégal », note le représentant-résident de la Jica au Sénégal, Okubo Hisatoshi.

La surveillance du bien-être physique et émotionnel de la femme pendant le travail et l’accouchement, l’évaluation des risques liés à la grossesse pendant les soins prénataux, l’utilisation de méthodes non traumatiques et non pharmacologiques pour soulager les femmes, font partie de ces pratiques à vulgariser.

Cette option s’inscrit en droite ligne des préoccupations du département de la Santé. Le représentant du ministre, Moussa Mbaye, a réitéré la volonté du gouvernement à respecter ses engagements. « Dans ce projet, il s’agit, aujourd’hui, d’aller plus loin dans ce programme qui a produit des résultats attestés par la Jica et les techniciens du ministère de la Santé. Il reste aux autres structures de s’approprier ses résultats pour accélérer l’atteinte des Omd 4 et 5 », a souligné le secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Action sociale, Moussa Mbaye.
Il a magnifié l’apport du gouvernement japonais dans l’amélioration de l’accès aux soins de santé au Sénégal. Pour rappel, la mortalité maternelle et la mortalité néonatale sont respectivement estimées à 401 décès pour 100.000 naissances vivantes et à 35 décès pour 1.000 naissances.

Idrissa SANE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !